Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Le harcèlement des chrétiens de l’église « Early Rain Covenant » continue

Près d’un an après que les autorités chinoises aient arrêté plus de 100 croyants et fermé l’église  » Early Rain Covenant  » (ERCC) les membres de la congrégation sont toujours harcelés et menacés par la police.

En décembre dernier, l’église ERCC a fait les gros titres de la presse après la prise d’assaut de l’église et l’arrestation de dizaines de membres et le pasteur Wang Yi, toujours emprisonné, dont la date de procès reste incertaine.

Selon de nouvelles informations récoltées par ChinaAid, les fidèles de l’ERCC continuent de faire l’objet de harcèlement et de menaces de la part des responsables de la police locale.

Des dirigeants, dont le directeur du poste de police municipal de Chengdu, Li, ont dévasté les familles de Pei Wenju et Jing Jianan après avoir envoyé de force quatre de leurs enfants légalement adoptés à d’autres familles.

Après les interventions contre ERCC l’année dernière, les responsables ont déclaré que les papiers d’adoption de Pei et de son épouse n’étaient pas valables, notamment parce que les enfants étaient « piégés par une religion perverse ».

Le harcèlement s’est intensifié contre Pei et Jing à la fin du mois dernier.

Selon d’autres sources, un groupe rattaché aux autorités, dont un officier de police du commissariat de police de Taisheng Road, s’est présenté chez ces chrétiennes à la fin du mois de novembre.

L’officier a déclaré que sa famille devait déménager bientôt et a menacé de le battre à chaque fois qu’il le verrait.

Les rapports indiquent que l’eau a été fermée à l’endroit où vit la famille. La fille du couple pleure également et est secouée par les menaces répétées.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter