Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Nouveau: Vous pouvez désormais suivre le Journal Chrétien dans Google Actualités en cliquant ici.

Ordre de fermeture de deux églises dans la wilaya d’Oran

La fermeture de deux nouveaux lieux de culte protestants dans la wilaya d’Oran, a été ordonnée, la semaine dernière, par le biais de la justice. L‘Eglise Protestante d’Algérie s’attendait pourtant, après les promesses du nouveau gouvernement installé depuis peu, à la réouverture de ces douze lieux de culte mis sous scellés… et non pas le contraire !

La fermeture de lieux de culte en Algérie s’est accélérée dans les dernières années Crédit photo : World Watch Monitor

Alors que l’Eglise d’Algérie a vécu une certaine accalmie pendant les deux derniers mois, la semaine dernière, les autorités ont ordonné la fermeture de deux nouveaux lieux de culte protestants, celui d’El Ayaïda et d’Oran-ville.

Passant cette fois-ci par le tribunal administratif de la région d’Oran pour obtenir la fermeture de ces deux lieux de culte, c’est encore une fois sous le motif d' »exercice de culte sans autorisation » que les autorités ont justifié leur action.

Le motif invoqué par les autorités, est, pour l’Eglise Protestante d’Algérie (EPA) qui s’est exprimée sur le sujet, « abusif et infondé », et cela pour plusieurs raisons qu’a énuméré l’EPA dans une communication visible sur sa page facebook.

La première raison est que ces deux églises sont affiliées à l’Association de l’EPA qui a obtenu son agrément en 1974 et procédé aux démarches de mise en conformité édictées depuis la nouvelle loi de 2012.

Deuxièmement, des dossiers de régularisation ont été demandé par les responsables de ces deux églises, mais aucune suite n’a été donnée à leur démarche.

Et troisièmement,  la commission nationale des cultes, qui est censé délivrer ces autorisations imposées dans le cadre de la loi 2006, qui régissent les cultes non musulmans n’a jamais siégé… jusqu’à aujourd’hui !

« Paradoxalement donc », explique l’EPA, « les autorités usent du prétexte de « non-conformité à la réglementation » pour fermer les lieux de culte des églises protestantes. »

C’est la deuxième fois que les tribunaux algériens statuent que les églises sont considérées comme illégales si elles n’ont pas l’autorisation de la «commission nationale pour le culte non musulman». L’église d’Oran fera appel de la condamnation a rapporté Midle East Concern sur son site web.

L’EPA continue à croire, malgré les pressions subies, à une issue favorable et interpelle les autorités du pays pour que cesse la fermeture des lieux de cultes protestants et que ceux qui ont été fermés soient réouverts.

 

 

 

A lire aussi:

fermeture lieux de culte

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter