Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Une prière à la chambre des représentants de Pennsylvanie a scandalisé

Le 25 mars dernier, Stephanie Borowicz a ouvert la séance avec une prièreen s’appuyant sur de nombreuses promesses bibliques. Une action qui a scandalisé la gauche qui a qualifié cette prière d’islamophobe alors même que la première femme musulmane devait prêter serment ce jour-là.

Stephanie Borowicz, chrétienne et membre de la chambre des représentants de Pennsylvanie, a ouvert la séance en citant Philippiens 2 :10-11.

« Au nom de Jésus tout genou fléchira et toute langue confessera que Jésus-Christ est Seigneur. »

Après cette prière d’introduction considérée comme islamophobe par les démocrates, plusieurs législateurs ont manifesté leur désapprobation, et c’est le cas particulièrement de Movita Johnson-Harell, la première femme musulmane à devenir membre de la chambre des représentants de Pennsylvanie qui a déclaré à ce propos :

« Je pensais que, dans l’ensemble, l’invocation était choquante. Mais utiliser Jésus comme une arme n’est pas correct. »

Le chef du parti démocrate, Frank Dermody, a quant à lui déclaré :

« Jamais nous n’avons commencé avec une prière qui nous divise. La prière ne devrait jamais nous diviser ; elle devrait être source d’inspiration. »

Stephanie Borowicz, épouse de pasteur et républicaine, élue pour représenter un district rural du centre de la Pennsylvanie en novembre a dit qu’elle n’avait rien fait de différent dans son invocation que ce qu’elle faisait habituellement et dans son temps quotidien avec Dieu.

« C’est comme ça que je prie tous les jours. Je ne m’excuse jamais de l’avoir prié », a-t-elle déclaré.

Pour Movita Johnson-Harell cependant « la prière ne devrait pas faire partie des choses pour lesquelles républicains et démocrates se disputent« .

Elle a également déclaré :

« Il s’agissait directement d’une déclaration politique et je pense que nous devons être très clairs sur le fait que tout le monde à la Chambre compte, qu’il soit chrétien, musulman ou juif – et que nous ne pouvons pas utiliser ces questions pour nous déchirer mutuellement… Et pas seulement ça, ça a été fait lors de mon assermentation. »

L’assermentation de Johnson-Harrell a attiré 55 invités, dont une majorité de musulmans. Une prière musulmane a été dite depuis l’estrade de la maison pendant la cérémonie.

Si la prière de Stephanie Borowicz a, selon le chef démocrate Frank Dermody du comté d’Allegheny, « porté atteinte à la dignité de cette Assemblée » et a « horrifié » le gouverneur démocrate Tom Wolf, il existe cependant un paradoxe : un membre musulman du parlement, le représentant Jason Dawkins, de Philadelphie, a récemment ouvert la session en lisant le Coran. Son invocation a été suivie d’applaudissements.

Voir aussi :

Une réponse à “Une prière à la chambre des représentants de Pennsylvanie a scandalisé”

  1. Patrick dit :

    Etant un fervent chrétien par la grâce de Dieu, et aspirant à la prédication de sa Parole dans le monde, j’aimerais avoir des témoignages poignants pour les illustrer lors de l’évangélisation.

    L’Eternel vous bénisse pour vos bonnes oeuvres pour le salut des âmes en perdition.

    Depuis la Côte d’Ivoire

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter