Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Les dirigeants évangéliques interpellent le président de Christianity Today qui veut la destitution de Donald Trump

Un grand nombre d’éminents dirigeants évangéliques ont envoyé aujourd’hui une lettre très critique au Dr Timothy Dalrymple, président de Christianity Today, qui appelle dans son éditorial du 19 décembre à la destitution de Donald Trump.
Les dirigeants chrétiens ont accusé le rédacteur en chef sortant de Christianity Today, Mark Galli, de les avoir qualifié d’extrême droite et d’avoir fustigé publiquement leurs opinions.
La lettre des leaders évangéliques suggère également que Christianity Today ne risque plus de parler à un public évangélique plus large et de perdre son lectorat.
Mark Galli a publié l’éditorial un jour seulement après que Donald Trump soit devenu le troisième président de l’histoire des Etats-Unis mis en accusation par la Chambre des représentants. Mark Galli a écrit: « La destitution de Donald Trump est un événement important dans l’histoire de notre pays. Elle nécessite des commentaires. »

Il s’est ensuite adressé aux dirigeants évangéliques qui soutiennent le président Donald Trump :

« Rappelez-vous qui vous êtes et qui vous servez. Considérez comment votre justification de Donald Trump influence votre témoignage envers votre Seigneur et Sauveur. Considérez ce qu’un monde incrédule dira si vous continuez à ignorer les paroles et les comportements immoraux de Trump par opportunisme politique. Si nous ne changeons pas de cap maintenant, est-ce que quelqu’un prendra nos propos au sérieux dans les décennies à venir? « 

Les dirigeants évangéliques ont répondu dans leur lettre :

«Nous ne sommes pas des évangéliques ‘d’extrême droite’ comme le prétend l’auteur. Au contraire, nous sommes des chrétiens fondés dans la Bible et des Américains patriotes qui sont simplement reconnaissants que notre président ait demandé nos conseils car son administration a avancé des politiques qui protègent les enfants à naître, promeuvent la liberté religieuse… et s’assurent que notre politique étrangère s’aligne sur nos valeurs tout en faisant notre monde plus sûr, notamment grâce à notre soutien à l’État d’Israël. Nous ne sommes pas des théocrates, et nous reconnaissons que notre système politique imparfait est le reflet du monde déchu dans lequel nous vivons, dépendant de la grâce du Seigneur Jésus-Christ, qui est librement donnée aux pécheur comme au saints. »

La lettre accuse également Christianity Today de soutenir «la destitution entièrement partisane, juridiquement douteuse et à motivation politique» et d’avoir appelé le président à ne pas être réélu l’année prochaine.

Dans une déclaration sur Facebook, le Dr James Dobson a déclaré: « Alors que Christianity Today plaide en faveur de la destitution, j’espère que leurs dirigeants nous diront bientôt quel candidat démocrate bénéficiera de leur soutien pour l’élection présidentielle américaine de 2020. » 

Ils ont également déclaré que Christianity Today a ciblé non seulement le président Donald Trump, mais des millions d’électeurs évangéliques qui l’ont soutenu et prennent au sérieux leurs responsabilités civiques, y compris ses propres lecteurs.

« Bien sûr, c’est à votre rédaction de décider si votre magazine a l’intention ou non d’être une voix d’évangéliques comme ceux représentés par les signataires ci-dessous, et c’est à nous et à ces évangéliques de décider si nous devons nous abonner, faire de la publicité et lire vos publications en ligne et sur papier, mais historiquement, nous avons été vos lecteurs. »

Des dizaines de dirigeants évangéliques ont signé la lettre, y compris les pasteurs Greg Laurie et Skip Heitzig, ainsi que d’anciens candidats à la présidence qui sont des évangéliques réputés comme Gary Bauer, le gouverneur Mike Huckabee et l’ancienne représentante Michele Bachmann.

Plusieurs membres du conseil consultatif évangélique du président ont également signé, notamment Ralph Reed, James Dobson, le pasteur Robert Jeffress, Jerry Falwell, le pasteur Jentezen Franklin et l’évêque Harry Jackson.

Les autres signataires incluent: Alveda King, activiste pro-vie, nièce de Martin Luther King, les musiciens primés Michael Tait et Danny Gokey, et l’auteur à succès Eric Metaxas.

Gilberto Velez, président du conseil d’administration de la Conférence nationale hispanique sur le leadership chrétien, fait partie des signataires, ainsi qu’un certain nombre d’autres dirigeants hispaniques.

L’évangéliste Franklin Graham a écrit sur Facebook que « Christianity Today a été utilisé par la gauche pour son programme politique. Il est évident que Christianity Today s’est déplacé vers la gauche et représente l’aile libérale élitiste de l’évangélisme ».

Version originale : CBN News. Traduit de l’anglais par Aloys Evina.

Copyright © CBN (Christian Broadcasting Network). Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cet article (texte, photos, logos, vidéos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par CBN. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter