Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Nouveau: Vous pouvez suivre le Journal Chrétien à partir de l'application Google Actualités sur votre appareil Android ou iOS, en vous connectant avec votre compte Google. Afin d'ajouter le Journal Chrétien dans vos favoris, cliquez ici.

Des hindous qui ont violemment agressé des chrétiens se convertissent

Brutalement battus par des villageois hindous puis emmenés de force, blessés et ensanglantés dans une étable sombre et sale puis abandonnés, le pasteur Paul et deux autres dirigeants chrétiens ne s’attendaient pas à revoir le jour. Mais, les extrémistes vont attribuer à la colère de Dieu plusieurs évènements survenus après cette agression et faire appel à eux pour recevoir aide et secours…

Invités par un pasteur travaillant dans un contexte hostile à l’évangile dans une petite ville du Nord de l’Inde, le pasteur Paul et deux collaborateurs (un ancien musulman et un ancien hindou) ont organisé un temps de jeûne et de prière et aidé à l’évangélisation de porte à porte.

Le temps de prière et de jeûne s’est bien passé et beaucoup sont venus à Christ.

C’est le cas par exemple d’un homme d’un autre village venu visiter un ami qui, après avoir écouté le message de l’Evangile, a été guéri, après la prière, d’un asthme grave qui le tourmentait depuis son enfance. Il a accepté de suivre Jésus.

Il a ensuite commencé à parler aux chefs, aux pauvres (de la caste des « intouchables) et aux non-atteints de son propre village. Les pasteurs ont donc décidé de le rejoindre lors de son voyage de retour et ont commencé à partager la vérité de Jésus avec les habitants.

«Nous avons d’abord eu une bonne réponse des villageois», explique le pasteur Paul. «Ils étaient curieux et écoutaient. Mais ensuite, les riches ont appris que les villageois se liaient d’amitié avec nous et étaient attirés par l’Évangile. »

Une «réunion secrète» a été convoquée, et les villageois ont été avertis que ces chrétiens étaient contre leurs dieux et leur foi. Quiconque se liait d’amitié avec eux sera sûrement maudit par les dieux, leur a-t-on dit. Leurs familles et même les générations à venir feront face à une destruction totale.

Suite à cette réunion, il a été décidé de capturer les pasteurs, de les attacher à un arbre et d’appeler la police pour les « achever secrètement ». C’est alors que les chrétiens étudiaient la Bible avec quelques villageois que des citadins riches et des villageois en colère ont interrompu la rencontre, ont frappé les pasteurs et les ont attachés à un arbre voisin et ont appelé la police qui leur a conseillé de les « achever en secret ».

Boostés par cette réponse, les extrémistes ont délié les pasteurs, les ont battus avec des tuyaux en acier et les ont traînés sur la route. Lorsqu’ils sont arrivés dans l’un des étables vides du villageois, ils ont ligoté les hommes et les ont laissés là.

Leur force faiblissait, mais les pasteurs priaient et espéraient le meilleur… c’est à ce moment là que des chrétiens du monde entier, après avoir eu connaissance de leur sort, ont commencé à prier pour eux.

Le cinquième matin, deux couples et trois enfants adultes, tous membres de la même famille, ont ouvert la porte du box et se sont prosternés devant les prisonniers.

« Sauvez-nous ! Sauvez-nous ! » ont-ils pleuré.

Les pasteurs n’avaient aucune idée de ce qui se passait. Ils ont rapidement appris que deux des vaches de la famille étaient, sans cause apparente, soudainement tombées et étaient mortes. Ces vaches avaient été leurs déesses (les hindous croient que les vaches sont sacrées). Cela devait, pensaient-ils, être dû à la colère de Dieu pour ce qu’ils avaient fait aux missionnaires chrétiens.

De plus, l’homme même qui menait les villageois dans leur attaque avait eu un accident de la route tragique cette nuit-là et était mort. La peur est tombée sur tout le village.

Dès que les hommes ont été libérés, ils ont été transportés d’urgence à l’hôpital. Gravement blessés, ils ont eu besoin de semaines de traitement et de récupération. Plusieurs villageois venaient souvent visiter et entendaient bien sûr l’évangile du salut.

Le pasteur Paul a dû être hospitalisé plus longtemps et se repose et récupère toujours chez un pasteur en Inde du Nord, pas encore assez fort pour le long voyage de retour vers sa maison dans le sud de l’Inde.

Pourtant, dès sa libération, plusieurs de ses agresseurs l’ont supplié de leur rendre visite. En l’accueillant chaleureusement, ils ont écouté attentivement son propre témoignage de salut et le message de Jésus. Chaque personne présente a accepté Jésus comme Seigneur et Sauveur !

«Je remercie et loue mon Seigneur Jésus pour tous mes pasteurs, ministres, croyants et partenaires de prière pour vos prières continues pour moi et les pasteurs Abishek et Nasar **», dit le pasteur Paul. «Je vous remercie personnellement tous pour vos prières et votre aimable aide aussi. Que notre Seigneur vous récompense tous. »

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter