Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Nouveau: Vous pouvez suivre le Journal Chrétien à partir de l'application Google Actualités sur votre appareil Android ou iOS, en vous connectant avec votre compte Google. Afin d'ajouter le Journal Chrétien dans vos favoris, cliquez ici.

Le pape François accepte la démission du cardinal Philippe Barbarin

Le pape François a accepté vendredi la démission du cardinal Philippe Barbarin, qui a été mêlé à un scandale de pédophilie dans l’Eglise, de son poste d’archevêque de Lyon, annonce le président de la conférence des évêques de France dans un communiqué.

« Ce vendredi 6 mars 2020 à 12h00, le pape François a accepté la démission du cardinal Philippe Barbarin, jusqu’ici archevêque de Lyon », écrit Mgr Eric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims, dans ce communiqué.

Le cardinal Philippe Barbarin a été relaxé fin janvier en appel du chef de « non dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans » pour lequel il avait été condamné en première instance à six mois de prison avec sursis en mars 2019 en marge de l’affaire Bernard Preynat, du nom d’un ancien prêtre jugé pour abus sexuels.

Après cette décision de justice, il a renouvelé en ce début d’année sa demande de démission du diocèse de Lyon, qui avait été refusée une première fois par le souverain pontife « au nom de la présomption d’innocence » en mars 2019.

Dans son communiqué, Mgr Eric de Moulins-Beaufort précise que la conférence des évêques de France, tout comme le cardinal Philippe Barbarin, « espère que l’issue des procédures engagées contribuera à l’apaisement des personnes victimes, à qui elle redit sa profonde douleur de ce qu’elles ont pu subir ».

« Ce n’est pas une surprise mais c’est un moment important pour le diocèse de Lyon, c’est une page qui se tourne », a commenté l’administrateur apostolique du diocèse de Lyon, Mgr Michel Dubost, lors d’une conférence de presse en l’absence de Mgr Barbarin, retenu en Palestine à cause de l’épidémie de coronavirus.

Il a également précisé que cette démission « n’était pas une sanction » de la part du pape. « François a une grande amitié pour lui », a-t-il indiqué.

L’administrateur apostolique a également confirmé avoir eu des échanges avec Philippe Barbarin.

« Il aime beaucoup Lyon. C’est pour lui un soulagement et un déchirement », a-t-il rapporté. « Ce qu’il vient de traverser est une période que je ne souhaite à personne avec la découverte de choses insupportables. »

Quant à l’avenir de Philippe Barbarin, Mgr Dubost s’est dit certain que le pape allait lui confier une mission.

Le processus de désignation du prochain archevêque de Lyon devrait prendre deux à trois mois après consultation des évêques.

(Catherine Lagrange à Lyon et Myriam Rivet à Paris, édité par Henri-Pierre André)

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter