Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Nouveau: Vous pouvez désormais suivre le Journal Chrétien dans Google Actualités en cliquant ici.

Au moins 8 ans de prison requis contre Bernard Preynat

La procureure de la République de Lyon a requis vendredi au moins huit ans d’emprisonnement ferme à l’encontre de l’ancien prêtre catholique Bernard Preynat, jugé pour « agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans par personne ayant autorité ».
La procureure de la République de Lyon a requis vendredi « une peine d’emprisonnement non inférieure à huit ans » à l’encontre de Bernard Preynat, ancien prêtre jugé pour avoir abusé sexuellement d’enfants entre 1972 et 1991 (au moins 70 victimes présumées).

Le rappel des faits

Bernard Preynat est né le 5 février 1945. Ordonné prêtre le 10 ocrobre 1971, il est nommé vicaire dans la paroisse de Sainte-Foy-les-Lyon située dans l’actuelle métropole de Lyon en région Auvergne-Rhône-Alpes. Il crée le groupe scouts Saint-Luc en 1972.
En 1991, Bernard Preynat est dénoncé au cardinal Albert Decourtray, par les parents d’un ancien scout qui participait à des camps encadrés par le prêtre. Celui-ci est écarté quelque temps des mineurs, puis de nouvelles missions lui sont confiées toujours auprès d’enfants.
En janvier 2016 éclate l’affaire Bernard Preynat, accusé d’avoir commis des agressions sexuelles sur des mineurs dans les années 1970 et 1980. En mars 2016, le père Preynat est placé sous contrôle judiciaire après avoir été mis en examen pour agressions sexuelles sur plusieurs mineurs.
Le 7 mars 2019, l’archevêque de Lyon Philippe Barbarin est condamné en première instance à 6 mois de prison avec sursis pour ne pas avoir dénoncé les abus sexuels commis par Bernard Preynat.

Le 5 juillet 2019, Bernard Preynat est jugé coupable par un tribunal ecclésiastique et renvoyé de l’état clérical. Le tribunal indique

: « Au regard des faits et de leur récurrence, du grand nombre de victimes, du fait que l’abbé Bernard Preynat a abusé de l’autorité que lui conférait sa position au sein du groupe scout (…), le tribunal a décidé de lui appliquer la peine maximale prévue par le droit de l’Église dans un tel cas, à savoir le renvoi de l’état clérical ».

Le 14 janvier 2020, Bernard Preynat est jugé pour agressions sexuelles sur mineurs devant le tribunal correctionnel de Lyon.
Au terme de quatre jours d’audience durant lesquels l’ancien prêtre, âgé de 74 ans, a été confronté à dix de ses anciennes victimes, la représentante du parquet, Dominique Sauves, a prononcé un réquisitoire sévère, brossant le portrait « d’un pédophile en série ».
La procureur a réclamé huit ans d’emprisonnement ferme. Bernard Preynat risque une peine maximum de 10 ans de prison ainsi que 150.000 euros d’amende.

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter