Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Ernest Mvouama: musicien, ingénieur du son et réalisateur chrétien

Imprégné dès l’enfance de musique liturgique, du jazz de Louis Armstrong, Count Basie et Duke Ellington, Ernest Mvouama a évolué dès l’adolescence dans des orchestres de collèges, puis dans des studios et formations professionnels. Au fil des rencontres, il s’est ouvert à de nouveaux horizons: l’élite de la variété internationale, du gospel et des studios d’enregistrement parisiens. Aux claviers ou à la table de mixage avec Guy Lobé, Charlotte Dipanda, Papa Wemba, Werrason, Meiway, M Pokora, Patrick st Eloi, Jean-Claude Naimro, Gospel pour 100 voix, Max Zita, Ricardo Apollon, le Gospel Festival de Paris avec Yolanda Adams, Cece Winans, Kirk Franklin, Donnie Mc Clurkin, Israel Houghton, etc etc… Eclectique jusqu’au bout des ongles, s’enrichit de toute collaboration et propose son expérience à tout projet musical, en studio, sur scène ou ailleurs, en tant que claviériste, arrangeur, ingénieur du son et réalisateur.


Ernest Mvouama est un musicien-ingenieur du son studio, live et mastering. Originaire du Congo Brazzaville qu’il quitte à l’âge de cinq ans, il vit son enfance et son adolescence au Cameroun où il s’imprègnera de la musique liturgique que son père, autrefois organiste au séminaire, jouait à la maison sur son harmonium.
Le son du jazz de Louis Armstrong, Count Basie et Duke Ellington tournant en boucle sur l’électrophone familial posera en lui un fondement sur lequel viendront s’appuyer d’autres influences.
Encore adolescent, Ernest est introduit par Just Choupo-Moting ami de son frère aîné dans un premier orchestre de collège.
La rencontre avec d’autres jeunes musiciens produira une formidable émulation pour tous ces ados passionnés en quête constante d’excellence.
Très rapidement, Ernest Mvouama est repéré par des musiciens professionnels aux côtés desquels il anime des soirées privées ou dans des cabarets, et accompagne en concerts, aussi bien des artistes locaux qu’internationaux.
Jeune adulte de vingt et un ans, Ernest arrive en France où il aura vite fait de lâcher ses études pour pratiquer la musique en professionnel.
C’est en Normandie qu’il pose ses valises et trouve rapidement sa place au sein du groupe Ideku Dinasty au sein duquel il remplace Justin Bowen dont la verve ne manquera pas de l’influencer. Il y rencontre Dominique Delahaye, musicien et écrivain avec qui il entame une longue et passionnante collaboration.
Après quelques années dans la ville du Havre, Ernest à l’instar de ses prédécesseurs monte à Paris où il est immédiatement plongé dans ce bouillon de culture unique des années quatre- vingt, où la musique en France connaissait une fraîcheur éclectique inégalée.
Au gré de ses rencontres, Ernest Mvouama se fait une place sur la scène et les studios parisiens et particulièrement dans le milieu de la musique africaine.

Imprégné dès l’enfance de musique liturgique, du jazz de Louis Armstrong, Count Basie et Duke Ellington, Ernest Mvouama a évolué dès l’adolescence dans des orchestres de collèges, puis dans des studios et formations professionnels.

A la faveur d’une collaboration avec le bassiste-arrangeur camerounais Aladji Touré, Ernest s’essaie aux arrangements, à la direction d’orchestre et à la réalisation en tant que programmeur MAO attitré de celui-ci. En cette période d’étroite collaboration avec les ingénieurs du son, Ernest Mvouama finit par se forger une expérience suffisante pour assurer des séances d’enregistrement derrière la console en tant qu’ingénieur du son free-lance dans de nombreux studios parisiens où il partagera de nombreuses expériences avec l’élite des musiques afro-antillaises et autres artistes à succès tel que M. Pokora
Puis vient la rencontre du Gospel avec Georges Seba, chef de chœur émérite et directeur artistique de la chorale « Les Chérubins ».
Il participe également à plusieurs tournées de la chorale « Gospel pour 100 voix »
Puis aux côtés des pasteurs David et Jocelyne Goma, Ernest intègre la chorale naissante « Total Praise » où après avoir assuré le rôle de directeur musical, il continue de collaborer et tant que directeur technique et ingénieur du son.
Pendant plus de dix ans, Ernest Mvouama acquiert notamment à travers le Gospel Festival de Paris et le Caribbean Gospel Festival une solide expérience dans l’art du mixage live en assurant le son pour l’élite du Gospel américain:
Cece Winans, Marvin Sapp, Yolanda Adams, Donnie Mc Clurkin, Kirk Franklin, Ezekiah Walker, Damita Chandler, Israel Houghton etc…
Ernest a également collaboré avec Les pasteurs Marcel Boungou, Ricardo Apollon, Carlyto Lassa, ainsi que Sarah Jeanmaire, Mélina Ondjani, Linda Lee Hopkins, Tori Robinson, Joniece Jamison
Ernest Mvouama continue sa carrière musicale en tant que musicien, ingénieur du son, régisseur, arrangeur, réalisateur de projets musicaux, et chemine sur le chemin de l’appel pastoral.

Les commentaires sont fermés.

Bible.audio,

Le Journal Chrétien a lancé un site d’étude biblique en ligne (bible.audio) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter