Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

R.E.M, un média chrétien d’exception

Aux heures les plus sombres de l’histoire des Antilles, la conque de lambi (mollusque de la région) a été un moyen de communication. Sa sonorité puissante très proche du chofar des Hébreux permettait le rassemblement des troupes ou l’annonce des événements parfois douloureux dans la population : décès, incendie, catastrophe, etc. Par métaphore, à travers ses missions d’information, de formation et d’accompagnement dans la louange et l’adoration, bon an, mal an, depuis plus de trois décennies, le premier média chrétien historique de la Martinique, REM, assume ces fonctions spirituelles, sociales et culturelles.

Une radio populaire

Fondée dans les années 1980, selon la vision du regretté pasteur Roger Riol, décédé en décembre 2019, le conseil d’administration de cette structure fonctionne avec des représentants des missions historiques de l’évangélisme martiniquais qui, a tour de rôle, en assume la présidence. On y trouve notamment la Mission chrétienne évangélique de la Martinique, l’AEBEM, l’association des Baptistes de Martinique, la Mission du Plein Évangile et l’AER/UADDEM. En clair, ce conseil contient en son sein une fraction évangélique traditionnelle, et une autre plus pentecôtiste, ce qui à l’époque représentait un vrai progrès. Les pasteurs des confessions dites indépendantes telles l’Union chrétienne, et les églises de la diaspora haïtienne y interviennent ponctuellement sans en être des membres officiels. Peu avant son décès le fondateur de l’œuvre, son président honoraire, militait pour l’intégration de ces groupes indépendants au fonctionnement de ce média afin qu’il reflète, au mieux le visage intégral de l’évangélisme martiniquais. Récemment, en mars 2020, lors d’un débat organisé autour du Covid19, la présence du pasteur du campus local d’Impact centre chrétien (ICC) a été appréciée par les auditeurs et le panel d’intervenants formé de sociologue, de théologiens, de pasteurs, et d’animateurs. Manifestement, les préconisations du CNEF territorial, le 97.2, ont été entendues et commencent à être appliquées; les barrières doctrinales commenceraient sans doute à tomber pour faciliter une plus ample diffusion l’Évangile sur territoire.

Le temps de renaître

Après deux longs mois de programmations journalières bousculées, la station a depuis le 28 mai repris la diffusion de ses émissions pour le plus grand soulagement des auditeurs privés de lieux de culte. Outre Dany, qui a assuré la matinale durant ce temps spécial du confinement. Les animateurs, notamment Justin, ou l’équipe de «Jésus est la réponse» reviennent progressivement à l’antenne réduisant de la sorte la les plages musicales. Cette reprise s’effectue à quelques jours de la mise en place de la grille des vacances. Pour l’instant le média local, Radio Evangile Martinique qui est écouté via le net dans les Caraïbes, la diaspora antillaise, en Océan Indien et en Floride dans la communauté haïtienne essaie tant bien que mal d’assumer sa mission d’information, de formation et de divertissement vis-à-vis de ses auditeurs. Seul bémol : la maigre place laissée à la musique, à la langue et aux cultures créoles. Mais là, est un autre débat portant sur l’image de soi et l’expression de l’identité culturelle dans des espaces nés de la colonisation.
Fort de France, Patrick CADROT

Applications chrétiennes à télécharger

Téléchargez nos deux applications

L’APPLICATION BIBLE.AUDIO

Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

L’APPLICATION JOURNAL CHRÉTIEN

Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

Les commentaires sont fermés.

Bible.audio,

Le Journal Chrétien a lancé un site d’étude biblique en ligne (bible.audio) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter