Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Moyen-Orient : les jeunes confinés cherchent plus que jamais la vérité sur le net

Partager sur:

Dans un pays majoritairement musulman du Moyen-Orient, le responsable d’une organisation chrétienne locale a été surpris de voir que la fille d’une mère célibataire refuse l’aide qu’il proposait… Uri* avait faim d’autre chose, elle voulait connaître la Vérité.

Pendant plusieurs semaines d’affilé, Uri*, sa mère et ses soeurs avaient accepté cette aide alimentaire, mais un jour, elle a joyeusement refusé la nourriture rapporte Christian Aid Mission qui relate son histoire.

La première fois qu’Uri avait pris contact avec ce ministère chrétien, elle ne cherchait pas de l’aide mais la vérité.

Les restrictions concernant les coronavirus ayant été levées en juillet, le pasteur avait répondu à son premier courriel en indiquant l’heure et le lieu des services de culte. Désireuse de connaître une autre foi que celle associée aux atrocités que sa famille avait fui dans son pays d’origine, Uri a commencé à assister à des services où tout le monde portait un masque de protection et s’asseyait à un mètre de distance.

Après l’un des cultes de l’église, Uri a raconté au responsable du ministère comment sa famille avait fui son domicile pour éviter d’être tuée, mais s’était retrouvée vulnérable dans son pays d’accueil face à des employeurs qui essayaient de l’exploiter et de l’abuser.

« Certaines personnes mal intentionnées ont commencé à essayer de profiter de cette famille sans père. » a déclaré le responsable selon Christian Aid Mission.

 « La jeune-fille nous a expliqué la situation, et nous avons immédiatement commencé à leur apporter l’aide nécessaire, et grâce à cet amour inconditionnel, elle a commencé à rechercher – et a rapidement accepté – Jésus-Christ. »

Un mois plus tard, le chef et les membres de son équipe ont apporté d’autres boîtes de nourriture à leur appartement.

Elle a dit : « Non, merci, je ne veux plus de ces colis, parce que j’ai un travail dans un salon de coiffure maintenant, et je suis capable de gagner un peu d’argent, donc nous n’aurons plus besoin de cette aide », a-t-il dit.

Mais Uri avait plus à dire. Elle lui a remis l’équivalent de 8 dollars et lui a demandé de bien vouloir le partager avec les personnes dans le besoin.

Je me dis : « En vérité, combien de personnes refusent l’aide que nous leur apportons à cause de ce type de changement ? Certains veulent juste une carte cadeau et prennent tout ce qu’ils peuvent des fournitures, sans se soucier des autres », a-t-il écrit à Christian Aid Mission.

« Pourtant, votre aide a été si utile, non seulement pour donner les fournitures nécessaires, mais aussi pour partager l’évangile de Jésus-Christ qui change si merveilleusement les vies. Ceux qui croient grandissent dans leur foi et deviennent ensuite des croyants mûrs et des aides pour les autres ».

Uri a récemment été baptisée et a partagé l’Évangile avec sa famille.

Le ministère indigène a également répandu l’évangile et implanté des églises parmi les ressortissants de son propre pays. Après que les missionnaires locaux aient conduit un jeune homme et sa sœur à la foi en Christ, le responsable du ministère a déclaré que leur sœur adolescente avait également confiance en lui pour son salut.

« Sa mère et son père étaient très en colère parce qu’elle croyait en Christ, mais elle est restée forte dans sa foi même si sa mère l’a menacée », a-t-il dit. « Elle a donc quitté la maison et vit maintenant avec son frère aîné. Nous vous remercions pour vos prières qui permettent à ces jeunes chrétiens de rester forts à travers ces épreuves difficiles ».

Avec la pandémie qui maintient de nombreuses personnes à la maison, les jeunes en particulier passent plus de temps à chercher la vérité en ligne, a-t-il dit. Son église continue de publier ses cultes sur les médias sociaux ainsi que d’autres messages.

« Plus de personnes écoutent le message de l’Evangile avec le cœur ouvert pour recevoir sa parole sur nos sites de médias sociaux », a déclaré le leader. « Nous avons eu un certain nombre de visiteurs qui ont entendu parler de nous sur le site web et ont regardé nos vidéos sur Internet ».

Les personnes qui entendent le message du salut du Christ dans toute la région ont souvent peur d’aller dans les églises de ce pays fortement musulman, c’est pourquoi les équipes du ministère doivent se déplacer pour les rencontrer.

« Il est également difficile pour nous de rencontrer les nouveaux croyants d’autres villes », a déclaré le responsable du ministère. « Nous faisons un voyage d’environ 1 000 kilomètres en cinq jours pour rencontrer ceux avec qui nous nous sommes connectés par internet qui ont entendu l’évangile, et 11 d’entre eux sont prêts pour le baptême après des études bibliques en ligne ».

Les missionnaires locaux recherchent des intercesseurs qui prient pour les personnes qui se font baptiser et pour d’autres travailleurs.

« Nous travaillons avec une jeune église, de jeunes croyants, un pasteur qui était musulman et qui est très faible maintenant, et il y a un certain nombre de bourses qui attendent que nous leur envoyions des ministres pour les aider », a déclaré le responsable. « Nous avons besoin de vos prières comme jamais auparavant. »

Prévoyant d’organiser un service de baptême pour plusieurs personnes dans d’autres villes qui ont mis leur foi en Christ, les missionnaires locaux ont dit qu’ils étaient reconnaissants du soutien qui leur a permis de se rendre dans ces régions pour proclamer le Christ. Le chef de file a déclaré qu’il est également reconnaissant pour le financement qui permet aux équipes d’acheter de la nourriture pour les pauvres.

« Avec votre aide, nous avons le privilège de montrer l’amour abondant de Dieu aux nécessiteux qui nous entourent ici », a-t-il déclaré. « Nous sommes également reconnaissants pour les dons généreux qui nous permettent d’envoyer de nombreux Nouveaux Testaments aux prisonniers qui en font la demande. »

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter