Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le sanctuaire chrétien de Tabgha en Israël a été incendié

Partager sur:

Le sanctuaire de Tabgha en Israël, construit sur le lieu où selon la Tradition, Jésus aurait fait la multiplication des pains a été incendié dans la nuit. Seize jeunes colons israéliens impliqués dans cet incendie, ont été arrêtés avant d’être relâchés jeudi. Sur le mur de l’édifice, on pouvait lire un graffiti en hébreu biblique qui appelait à l’élimination des dieux païens d’Israël.

L’église de la Multiplication qui est une église catholique située à Tabgha sur la rive nord-ouest du lac de Tibériade, entre Magdala et Capharnaüm a déjà été vandalisée en 2014, peu de temps avant la visite du pape en Terre sainte. De très jeunes juifs avaient à cette époque endommagé des croix et s’en étaient également pris à des religieux.

Cette fois-ci, les dégâts provoqués par l’incendie dans la nuit ont été limités à des pièces organisées autour d’un atrium, mais l’église en elle-même ne semble pas avoir été touchée. Ce sont deux pièces de l’édifice qui ont été endommagées principalement au niveau du plafond, des sols et des portes qui ont été abîmées.

Les jeunes ayant commis ces actes venaient tous des colonies juives de Cisjordanie. Un certain nombre d’entre eux venaient de Yitzhar, un endroit connu pour être un bastion d’extrémistes qui ont déjà été impliqués dans des crimes haineux.

Ces extrémistes de droite ou les colons sont connus pour se livrer à des agressions et des actes de vandalismes contre des Arabes israéliens, des Palestiniens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, et même l’armée israélienne. Agissant principalement en Israël et dans les territoires palestiniens, ils sont connus sous le nom de code « le prix à payer ».

La ministre des affaires étrangères adjointe israélienne, Tzipi Hotovely, s’est exprimée sur ces actes qu’elle a «vivement condamné».

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter