Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Mort de de Linda Rose Tripp, lanceuse d’alerte à l’origine de l’affaire Lewinsky

Linda Rose Tripp, personnage central dans l’affaire Lewinsky qui avait mené Bill Clinton à la procédure de destitution dans les années 90, est décédée mercredi à l’âge de 70 ans des suites d’un cancer du pancréas, selon le journal britannique The Daily Mail.
Linda Rose Tripp, qui avait secrètement enregistré des conversations téléphoniques au coeur d’un scandale sexuel ayant provoqué une procédure en destitution à l’encontre de l’ancien président américain Bill Clinton, a été emportée par le cancer du pancréas mercredi à l’âge de 70 ans.
Le décès de Linda Rose Tripp a été confirmée au Washington Post par son fils, Ryan Tripp. Son gendre, Thomas Foley, a déclaré au New York Post que la mort de Linda Tripp n’était pas liée au Coronavirus Covid-19. La cause de sa mort a été révélée par le journal britannique The Daily Mail qui a rapporté que Tripp est décédée des suites d’un cancer du pancréas.

A propos de Linda Tripp

Linda Tripp est née Linda Rose Carotenuto le 24 novembre 1949 à Jersey, dans l’État du New Jersey, d’une mère Allemande. Elle est diplômée de la Hanover Park High School de East Hanover du New Jersey en 1968. En 1971, elle a épousé Bruce Tripp, un officier de l’Armée américaine. Ce mariage se solde par un divorce en 1990.
En 2004, elle épouse l’architecte allemand Dieter Rausch en 2004 et ils s’installent à Middleburg, en Virginie.
Dans sa vie professionnelle, Linda Rose Tripp a été respectivement secrétaire aux services secrets de l’Armée américaine, employée de la Maison-Blanche sous George Herbert Walker Bush et Bill Clinton, et fonctionnaire au bureau des relations publiques du Pentagone.
Le nom de Linda Tripp est resté lié au scandale sexuel qui a failli engendrer en 1998 la destitution de Bill Clinton. Elle eut un rôle de lanceuse d’alerte en mettant au jour la relation extraconjugale du président démocrate avec une ancienne stagiaire de la Maison blanche et connaissance de Tripp, Monica Lewinsky.
Quand Monica Samille Lewinsky a révélé à Linda Tripp avoir eu une relation sexuelle avec Bill Clinton, Tripp a commencé à enregistrer clandestinement les conversations téléphoniques privées lors desquelles Lewinsky décrivait en détail sa liaison avec le chef de la Maison blanche.
Le mensonge sous serment de Bill Clinton à propos de cet adultère conduisit à une procédure en destitution à son encontre, procédure qui fut bloquée par le Sénat des États-Unis.

Une réponse à “Mort de de Linda Rose Tripp, lanceuse d’alerte à l’origine de l’affaire Lewinsky”

  1. […] ANGELES (Reuters) – L’ancienne fonctionnaire américaine Linda Tripp, qui avait secrètement enregistré des conversations téléphoniques au coeur d’un scandale […]

Soutenez la création d’un service d’étude biblique en ligne

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter