Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Italie : le gouvernement confirme et précise les modalités de la “phase 2”

Après plusieurs jours de ping-pong avec des partis de l’opposition et certains gouverneurs de régions, le premier ministre italien Giuseppe Conte a annoncé mardi matin, que son gouvernement était résolument tourné en ce moment vers la préparation de la “phase 2” de la lutte contre le Covid19. Plus explicité, le président du Conseil est allé plus loin en affirmant que cette phase signifierait clairement vivre avec la pandémie :  “En ces heures,  le travail du gouvernement se poursuit, coordonné par l’équipe d’experts, afin de coordonner la gestion de la « phase deux », celle de la coexistence avec le virus. » a-t-il confié dans un message sur sa page Facebook officielle.

Les mesures restrictives actuelles ont été prorogées jusqu’au 3 mai. De nombreux citoyens sont fatigués des efforts déployés jusqu’à présent et souhaitent un assouplissement significatif de ces mesures, voire leur suppression totale. Ensuite, il faut dire que les entreprises de production et les activités commerciales ont un seul vœu : redémarrer le plus tôt possible. Mais pour le premier ministre italien, rouvrir tout et tout de suite serait irresponsable. 

« J’aimerais pouvoir dire : rouvrons tout. De suite. Nous partons demain matin. Ce gouvernement a fait de la protection de la santé des citoyens une priorité, mais il n’est certainement pas insensible à l’objectif de préservation de l’efficacité du système de production. Mais une telle décision serait irresponsable. Cela ferait monter la courbe de contagion de manière incontrôlée et annulerait tous les efforts que nous avons déployés jusqu’à présent. Tous ensemble. »

Dans ce cas alors que propose concrètement le gouvernement ?  Le premier souci du gouvernement est que le programme de réouverture dite de la phase 2 ait une empreinte nationale, car il doit offrir une réorganisation des modes de prestation de services, une refonte des modes de transport, de nouvelles règles pour les activités commerciales. Nous devons agir sur la base d’un programme national, qui tient cependant compte des particularités territoriales. Parce que les caractéristiques et les modes de transport en Basilicate ne sont pas seulement les mêmes qu’en Lombardie. De même que la réceptivité des structures hospitalières change d’une Région à l’autre et doit être constamment proportionnée au nombre de patients infectés et Covid-19.

Alors, Giuseppe Conte préfère confier le destin de cette réouverture à l’expertises des techniciens regroupés au sein de la task-force nationale qu’il pilote, sur la base d’un programme qui prenne en considération « tous les détails et recoupe toutes les données. Un programme sérieux et scientifique ». « Nous ne pouvons-nous permettre de laisser de côté aucun détail, car l’assouplissement entraîne le risque réel d’une augmentation décisive de la courbe de contagion et nous devons être prêts à contenir cette ascension au minimum, afin que le risque de contagion soit avant tout « tolérable ». Compte tenu de la réceptivité de nos hôpitaux. » a-t-il confié.

Toutefois, le président du conseil rend un vibrant hommage au corps médical, véritable héros de cette « guerre de la santé », plus de 150 médecins italiens ont laissé leur vie en tentant de sauver des vies. Il a également salué la collaboration de la protection civile et du comité scientifique. Grace à leur déploiement, l’Italie a pu fournir aux régions 110 millions de masques et environ 3 000 appareils de thérapie intensive.

« Dans les prochains jours, nous analyserons en profondeur ce plan de réouverture et approfondirons tous ses détails. En fin de compte, nous assumerons la responsabilité des décisions, qui incombent au gouvernement et qui ne peuvent certainement pas être confiées aux experts, qui nous offrent également une base d’évaluation précieuse. Nous prendrons les décisions qui appartiennent à la politique comme nous l’avons toujours fait : avec courage, lucidité, détermination. Dans l’intérêt exclusif de tout le pays. Dans l’intérêt des citoyens du Nord, du Centre, du Sud et des îles. Je ne laisserai jamais des divisions surgir. Nous devons marcher ensemble et maintenir un esprit communautaire élevé. Telle est notre force. »

Et pour conclure, Giuseppe Conte a promis qu’avant la fin de cette semaine, « j’espère vous communiquer ce plan et vous expliquer les détails de ce programme complexe. »  Une prévision raisonnable, selon le gouvernement, est que « nous l’appliquerons à partir du 4 mai. »

Jean Claude Mbédé Fouda,
Journaliste à Milan

Les commentaires sont fermés.

Soutenez la création d’un service d’étude biblique en ligne

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter