Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Eric Dupond-Moretti victime d’un « délit de sale gueule », dit Gabriel Attal

Partager sur:

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti, confronté à une fronde des magistrats, est victime d’un « délit de sale gueule » et d’intérêts « corporatistes », a estimé vendredi matin le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

Eric Dupond-Moretti est accusé de conflit d’intérêts par des magistrats pour avoir ouvert une enquête administrative contre le parquet national financier (PNF) après avoir, lorsqu’il était encore avocat, déposé plainte contre ce dernier dans l’affaire dite des « écoutes » de Nicolas Sarkozy. Dupond-Moretti a retiré sa plainte après son entrée au gouvernement en juillet.

« Il y a un problème avec certaines déclarations que j’entends de certains magistrats qui relèvent selon moi d’un délit de sale gueule, de choses assez corporatistes », a réagi Gabriel Attal sur l’antenne de LCI.

« Parce qu’Eric Dupond-Moretti a été avocat, parce qu’il a tenu des positions en tant que citoyen, il serait aujourd’hui illégitime dans ses fonctions de garde des Sceaux, ministre de la Justice ? », s’est interrogé le porte-parole du gouvernement.

« La fonction de garde des Sceaux, n’est pas une profession réglementée, elle n’est pas réservée à certaines professions et interdites à d’autres », a encore ajouté le porte-parole du gouvernement.

Vous appréciez nos publications? Soutenez-nous !

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre notre mission. Pour plus d’information, cliquez ici.

Les commentaires sont fermés.

Adhérez au Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Adhérez à nos publications...

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter