Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Déjà passée !

Les années s’affolent, on dirait qu’elles nous fuient !
Pourchassées par le temps, qui court même de nuit
Ni trêve, ni repos, ne s’arrête jamais
Mais pourtant par moment, cela nous conviendrait.

L’année va s’achever, son cycle est accompli
L’autre commencera, célébrée à minuit
Pendant ses douze mois, déroulera les jours
C’est ainsi chaque fois, cela depuis toujours.

Avons-nous mesuré, la durée de la vie ?
Ouvrons la Parole, écoutons ce qu’elle dit
La vie n’est qu’un souffle, qui paraît pour un temps
Elle passe si vite, comme bougie au vent.

En cette année passée, qu’avons-nous donc appris ?
Que tout concourt au bien, ainsi il est écrit
Pour ceux qui aiment Dieu, ils seront protégés
Abordons l’avenir, avec sérénité.

Pour la nouvelle année, quelle place pour Jésus-Christ
Sera-t-il le premier, chaque jour dans nos vies ?
Laissons-le nous conduire, restons à ses côtés
Et nous vivrons alors, par lui, « la bonne année ! »

Lecture : Psaume 39 v 6-7 :

« Oui, tout homme debout n’est qu’un souffle-Pause, oui, l’homme se promène comme une ombre… »

Déjà passée ! Cette réflexion est dans la pensée de plusieurs ; oui une année passe rapidement et en revenant en arrière sur notre vie nous le confirmons : Le temps passe vite comme le dit la Parole de Dieu, dans notre lecture, appuyée par d’autres références bibliques. Job le disait en rapport avec sa propre vie : « Mes jours sont plus rapide que la navette du tisserand…souviens-toi que ma vie est un souffle ! » (Job 7 v 6-7). D’autres lectures, reprennent cette pensée du souffle : « L’homme est semblable à un souffle, ses jours sont comme l’ombre qui passe » (Psaume 144 v 4). Et au (Psaume 90 v 12), le psalmiste nous invite à considérer la durée de notre vie : « Enseigne-nous à bien compter nos jours, afin que nous appliquions notre cœur à la sagesse. »
J’ai écrit ce poème en considérant le temps qui passe et les années qui défilent, mais surtout en méditant la Parole du Seigneur. Cette année s’achève, une nouvelle va commencer ; abordons-la avec sagesse en mettant Dieu en premier, pour vivre une « bonne année », comme nous allons le souhaiter à nos proches. Mais en nous rappelant les expériences du passé, où nous avons parfois laissé le temps nous surprendre et nous prendre par tellement d’activités qui nous ont éloignés de notre vocation céleste en Jésus-Christ.
Mesurons le temps, investissons-le pour le royaume de Dieu, en nous souvenant qu’une année passe vite, très vite et que nous ne devons pas gaspiller nos jours et nos heures par des futilités.
Oui, nous aspirons à une « bonne année », sachant qu’elle le sera si nous vivons plus près de notre Dieu, même si nous devrons affronter des difficultés.

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible
TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter