Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Halte au buzzpreneuriat !

Les médias sociaux sont entrés dans nos mœurs, ils ont changé nos habitudes quotidiennes. Lieux incontournables d’échange, ils sont devenus des sources privilégiées d’informations. Pour rester à la mode et ne rien rater, nous sommes tout le temps ou presque connectés. Ainsi, pour être sûr d’atteindre plus de personnes, les médias sociaux restent des canaux privilégiés. C’est également le moyen choisi par des personnes se présentant comme des entrepreneurs pour se faire connaître et faire connaître leurs activités.

Malheureusement, il a été constaté que, loin d’être de véritables entrepreneurs, loin d’être sur terrain, certains se limitent à marquer leur présence sur le Net.

Ces adeptes du buzz, s’adonnant au buzzpreneurait au lieu de l’entrepreneuriat, sont à la recherche des followers, des likes, du m’as-tu-vu, d’une reconnaissance sociale. Ils sont présentés par le compte Instagram @BallerBusters comme de « faux entrepreneurs ». Ayant pour caractéristiques communes le mise en exergue de leurs richesses et de leur succès, ils peuvent être regroupés en deux catégories : les narcissiques et les arnaqueurs.

Le faux entrepreneur narcissique veut attirer l’attention, il veut être admiré. En réalité, il pratique la manipulation pour se mettre en avant. Le faux entrepreneur arnaqueur est un escroc qui se sert de fausses informations qu’il divulgue dans les médias sociaux comme des appâts pour attirer de nouvelles victimes. Le narcissique baigne dans un buzzpreneuriat inoffensif mais rien ne garantit qu’il ne puisse un jour basculer dans l’arnaque et devenir nuisible lui aussi.

Ces derniers (…) pour donner l’impression qu’ils ont de l’influence, se mettent en scène dans des avions privés loués à l’heure ou dans des voitures qu’ils ne font qu’essayer chez un concessionnaire, publient des photos de luxueuses villas dans lesquelles ils n’ont jamais mis les pieds. Et ils vous promettent que vous aussi, vous pouvez avoir tout ça contre de l’argent, relève le New York Times dans un article repris par Courrier International le 12 novembre 2019. De la sorte, ont-ils fait beaucoup de victimes tout en ternissant l’image de vrais entrepreneurs.

Pour ne pas être la prochaine victime des buzzpreneurs, il importe d’être prudent, de vérifier leurs affirmations à travers d’autres canaux comme les entrepreneurs évoluant dans le même secteur. Car ceux qui mettent en avant leur réussite et leurs richesses ne sont pas toujours honnêtes.

Halte au buzzpreneuriat !

Les commentaires sont fermés.

Soutenez la création d’un service d’étude biblique en ligne

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter