Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Nouveau: Vous pouvez désormais suivre le Journal Chrétien dans Google Actualités en cliquant ici.

Eruption volcanique de White Island en Nouvelle-Zélande

Des ressortissants chinois figurent parmi les blessés dans l’éruption volcanique de White Island en Nouvelle-Zélande lundi, a confirmé l’ambassade de Chine en Nouvelle-Zélande.

WELLINGTON, 10 décembre (Xinhua) — Des ressortissants chinois figurent parmi les blessés dans l’éruption volcanique de White Island en Nouvelle-Zélande lundi, a confirmé mardi l’ambassade de Chine en Nouvelle-Zélande.

La représentation diplomatique a indiqué qu’elle attendait toujours davantage d’informations sur les ressortissants chinois blessés dans cette éruption.

Un fonctionnaire de l’ambassade a déclaré à Xinhua qu’une équipe d’intervention d’urgence a été activée, et que l’ambassadeur Wu Xi en a pris la tête. L’ambassade travaille avec la police locale pour vérifier si des ressortissants chinois figurent parmi les personnes décédées.

Pour le moment, la mort de cinq individus a été confirmée et huit autres sont toujours portés disparus, présumés morts, dans la catastrophe naturelle ayant frappé lundi White Island, située à l’est de la baie de l’Abondance dans l’île du Nord, selon le dernier rapport de la police mardi, qui précise que davantage de victimes pourraient être à déplorer.

Un total de 31 personnes ont été hospitalisées dans sept établissements distincts, et trois en sont déjà ressorties, selon les forces de l’ordre.

Au moment de l’éruption, 47 personnes étaient présentes sur l’île, la plupart des touristes.

Les cinq victimes faisaient partie des personnes secourues plus tôt, a indiqué la police. Cependant, leurs nationalités restent à déterminer.

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a déclaré « qu’aucun signe de vie n’a été aperçu » après que des hélicoptères et des avions ont effectué plusieurs reconnaissances aériennes au-dessus de l’île depuis le début de la catastrophe.

Parmi les personnes actuellement portées disparus ou blessées se trouvent des Néo-Zélandais effectuant une visite touristique, et des ressortissants étrangers venus entre autres d’Australie, des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de Chine et de Malaisie, selon la police .

« Il est maintenant clairement établi qu’il y avait deux groupes sur l’île – ceux qui ont pu être évacués et ceux qui se trouvaient proches de l’éruption », a déclaré Mme Ardern dans un communiqué.

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter