Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Sous-marins: L’ambassadeur de France en Australie va retourner à Canberra, dit Le Drian

L’ambassadeur de France en Australie va retourner à Canberra, a annoncé mercredi le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, près de trois semaines après le rappel du diplomate à Paris.

Jean-Pierre Thebault avait été rappelé le mois dernier, de même que l’ambassadeur français aux Etats-Unis, à la suite de l’annulation par l’Australie d’un contrat pour des sous-marins français au profit d’une alliance sécuritaire avec les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, un « coup dans le dos » selon Paris.

« J’ai demandé à notre ambassadeur de rentrer à Canberra avec deux missions », a déclaré Jean-Yves Le Drian lors d’une audition devant les commissions de la Défense et des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale. « Contribuer à redéfinir les termes de notre relation avec l’Australie à l’avenir (…) et défendre fermement nos intérêts dans la mise en oeuvre concrète de la décision australienne de mettre fin au programme des futurs sous-marins. »

Paris avait décidé auparavant, à la suite d’un entretien du président Emmanuel Macron avec son homologue américain Joe Biden le 22 septembre, du retour à Washington de l’ambassadeur de France aux Etats-Unis.

Le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, en visite à Paris, a entrepris en ce début de semaine de renouer les liens distendus entre les Etats-Unis et la France à cause de cette affaire.

Devant les députés, Jean-Yves Le Drian a répété mercredi que la crise avec Washington demeurait sérieuse et n’était pas encore résolue, appelant de nouveau l’administration Biden à agir plutôt qu’à promettre.

Il a déclaré par ailleurs que les divergences avec la Grande-Bretagne sont « fortes » et « s’aggravent progressivement », ajoutant que « la balle est chez les Britanniques », alors que Paris et Londres sont aussi en conflit sur la question de la pêche.

Emmanuel Macron s’est entretenu le mois dernier avec le Premier ministre britannique Boris Johnson, dont il a dit attendre les propositions, après que ce dernier a demandé à la France de se « ressaisir » après le différend sur les sous-marins.

(Reportage John Irish; version française Bertrand Boucey et Jean Terzian)

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter