Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

La popularité de Scott Morrison en baisse dans le contexte des incendies

La cote de popularité du Premier ministre australien Scott Morrison enregistre une forte baisse dans le contexte de la crise actuelle des feux de brousse.
Selon le dernier sondage de Newspoll, publié dimanche soir par The Australian, la popularité de M. Morrison a plongé depuis son accession au poste de Premier ministre en août 2018.
On constate que le taux d’approbation net de M. Morrison, qui est calculé en soustrayant le chiffre d’insatisfaction de celui de satisfaction, est passé de -3 en décembre à -22 ce mois-ci.
En comparaison, le taux d’approbation net du chef de l’opposition Anthony Albanese a augmenté de dix points pour atteindre le chiffre de +9.
M. Albanese dépasse désormais M. Morrison comme Premier ministre préféré pour la première fois par une marge de 43% contre 39% ; une évolution de 18 points par rapport à l’avance qui était celle de M. Morrison, 48%-34% en décembre.
Le commentateur Kevin Bonham a indiqué lundi au Guardian que la chute de M. Morrison dans les sondages était « la deuxième plus forte dans l’histoire de Newspoll ».
Le Parti travailliste se classe désormais devant la coalition gouvernementale dirigée par Scott Morrison à 51%-49% sur une base préférentielle bipartite ; la première fois que le gouvernement se retrouve ainsi distancé depuis qu’il a remporté les élections en mai 2018.
Le sondage effectué auprès de 1.505 électeurs a été réalisé en pleine crise des feux de brousse, au cours de laquelle M. Morrison a été critiqué pour son manque de leadership.
Il avait été contraint de s’excuser en décembre après être parti en vacances en famille à Hawaï alors qu’une grande partie de son Etat de Nouvelles-Galles du Sud (NSW) a brûlé, tandis que certains membres de son gouvernement ont refusé de faire le lien entre les incendies et le changement climatique.
Au cours d’une interview de 30 minutes avec l’Australian Broadcasting Corporation (ABC) dimanche, M. Morrison a reconnu que quitter le pays pendant la crise était une erreur.
« Avec le recul, je n’aurais pas fait ce voyage en sachant ce que je sais maintenant », a-t-il déclaré.

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter