Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Jordanie : les réfugiés chrétiens syriens exclus des aides du HCR

Des responsables musulmans des camps de réfugiés de l’ONU en Jordanie ont interdit à des syriens chrétiens de se faire aider par le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, selon un témoignage recueilli par CBN News.

Hasan, un réfugié syrien chrétien d’origine musulmane, a rapporté à CBN News au cours d’un appel téléphonique, que les responsables des camps musulmans de l’ONU savaient que lui et d’autres réfugiés étaient des musulmans convertis au christianisme, raison pour laquelle ils ont été persécutés et traités avec mépris.

« Ils ne nous ont pas laissés dans le bureau. Ils ont ignoré notre demande.»

Il y aurait un schéma clair de discrimination contre les chrétiens de la part de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés en Jordanie, ce qui pourrait expliquer que sur des dizaines de milliers de réfugiés de guerre musulmans syriens installés aux États-Unis et en Grande-Bretagne, seuls quelques-uns sont chrétiens.

Les deux gouvernements qui pourraient mettre un terme à cette persécution des réfugiés chrétiens – les États-Unis et la Grande-Bretagne – n’ont pratiquement rien fait.

Lord George Carey, ancien archevêque de Canterbury, poursuit le siège britannique et affirme que des responsables « politiquement corrects »  ont fait preuve de  « partialité institutionnelle » contre les réfugiés chrétiens.

Il souhaite notamment savoir pourquoi sur 60 000 réfugiés de guerre syriens acceptés aux États-Unis et en Grande-Bretagne en 2014, presque aucun n’était chrétien.

L’avocat de Lord Carey, Paul Diamond, a expliqué cette affaire à CBN News :

« Vous avez cette situation absurde où le programme est mis en place pour aider les réfugiés syriens et les personnes les plus démunies, des chrétiens qui ont été « génocidés », ne peuvent même pas entrer dans les camps des Nations Unies pour obtenir de la nourriture. Si tu entres et tu dis je suis chrétien ou converti, les gardes musulmans de l’ONU vous empêcheront d’entrer et rieront de vous, se moqueront de vous, et vous menaceront. »

Le réfugié chrétien est considéré comme un ennemi par des responsables musulmans de l’ONU.

Un autre réfugié syrien, Timothy, qui a déclaré être devenu chrétien après avoir vu Jésus en rêve, a déclaré que des responsables musulmans de l’ONU l’avaient également empêché d’entrer dans un camp de réfugiés.

« Tous les responsables des Nations Unies, la plupart d’entre eux, sont à 99 % des musulmans », a expliqué Timothy, un Jordanien,  et « ils nous traitaient comme des ennemis. »

Paul Diamond a ajouté :

« Les responsables sunnites ont bloqué le passage. Ils se sont moqués de eux, les ont menacés, ils ont dit : – Vous n’auriez pas dû vous convertir. Vous êtes un idiot pour vous convertir. Vous obtenez ce que vous obtenez – ».

Carey dit qu’en ne faisant rien, les gouvernements occidentaux sont complices de ce qu’on appelle « la crucifixion constante des chrétiens du Moyen-Orient ».

Les gouvernements britannique et américain ne prennent pas de mesure face à cette situation alors qu’il « serait simple », selon Diamond, « d’ouvrir un camp de réfugiés pour les minorités religieuses, les chrétiens, les yézidis, quels qu’ils soient, et ils seraient en sécurité. Mais personne ne fait ça. »

Autre phénomène de plus en plus fréquents, les réfugiés chrétiens qui se sont rendus dans les pays occidentaux sont déportés par les Nations d’accueil dans des pays musulmans, sans aucun soucie du danger auquel ils seront exposés. Cette situation les confrontent alors à une peine d’emprisonnement ou à la mort.

L’avocat suédois Gabriel Donner, qui représente les demandeurs d’asile chrétiens, a déclaré que la Suède rapatrierait actuellement jusqu’à un tiers des réfugiés chrétiens dans des pays musulmans où ils risquent d’être emprisonnés ou assassinés.

Iman Amir-Ourang, l’un de ces réfugiés chrétiens originaire d’Iran menacés de déportation imminente, a déclaré à CBN News :

« Il y a tellement d’athées qui vivent en Suède, ils ne peuvent donc pas croire en quelqu’un qui croit en Dieu. Alors, juste parce qu’ils ne croient pas en notre Seigneur, ils ne font confiance à personne qui croit dans le Seigneur non plus. »

Alors que le président Trump avait affirmé que la priorité serait accordée aux réfugiés chrétiens en 2017, le fait que les gouvernements musulmans classent officiellement les chrétiens d’origine musulmane parmi les personnes qui représentent une menace pour la sécurité, entraîne le rejet de leurs demandes d’asile dans les pays occidentaux.

Le programme des Nations Unies pour les réfugiés n’a pas souhaité répondre à la demande d’explication de CBN News.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter