Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

ONU: Antonio Guterres salue l’accord permettant la suspension de l’annexation de territoires palestiniens

Partager sur:

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a salué jeudi un accord entre Israël et les Emirats arabes unis (EAU), en vertu duquel l’Etat hébreu suspendra ses plans d’annexion de certaines parties de la Cisjordanie occupée.

La déclaration conjointe du président américain Donald Trump, du Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou et du prince héritier d’Abou Dhabi, Mohammed ben Zayed al-Nahyan, suspend les plans d’annexion israéliens de certaines parties de la Cisjordanie occupée, ce que le secrétaire général n’a cessé de demander, a déclaré son porte-parole Stéphane Dujarric dans un communiqué.

M. Guterres « se félicite de cet accord, espérant qu’il donnera l’occasion aux dirigeants israéliens et palestiniens de s’engager à nouveau dans des négociations significatives qui permettront de parvenir à une solution à deux Etats, conformément aux résolutions pertinentes des Nations unies, au droit international et aux accords bilatéraux », a-t-il déclaré.

L’annexion fermerait effectivement la porte à une reprise des négociations et détruirait la perspective d’un Etat palestinien viable et la solution à deux Etats, a-t-il noté.

La paix au Moyen-Orient est plus importante que jamais alors que la région est confrontée aux graves menaces du COVID-19 et de la radicalisation. Le secrétaire général continuera à travailler avec toutes les parties pour ouvrir de nouvelles possibilités de dialogue, de paix et de stabilité, selon le communiqué.

MM. Trump et Nétanyahou ont annoncé séparément jeudi qu’Israël et les EAU avaient convenu d’établir des relations diplomatiques. En contrepartie, Israël suspend ses plans d’annexion pour une durée indéterminée.

Cet accord ferait des EAU le premier Etat du Golfe à normaliser ses relations avec Israël.

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter