Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

L’Afghanistan est au bord du gouffre et « des enfants vont mourir », prévient l’Onu

par Alexander Cornwell

DUBAÏ (Reuters) – Des millions d’Afghans, notamment des enfants, risquent de mourir de faim à moins que des mesures urgentes ne soient prises pour empêcher l’effondrement du pays, a prévenu un haut responsable des Nations Unies (Onu), appelant au déblocage des fonds gelés pour contribuer à l’effort humanitaire.

David Beasley, directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), a déclaré que 22,8 millions de personnes – sur 39 millions d’habitants en Afghanistan – étaient confrontées à une insécurité alimentaire aiguë et au bord de la famine, contre 14 millions il y a à peine deux mois.

« Des enfants vont mourir. La population va mourir de faim. La situation va empirer », a-t-il souligné à Dubaï.

« Je ne vois pas comment on éviterait que des millions de personnes, et en particulier des enfants, meurent, au rythme où nous allons, en l’absence d’aide financière et avec l’effondrement de l’économie. »

En août dernier, les taliban ont chassé à l’issue d’une offensive éclair le gouvernement afghan soutenu par l’Occident, poussant les donateurs à geler des milliards de dollars d’aide au pays.

« Ce que nous anticipions se produit beaucoup plus vite que prévu. Kaboul a chuté plus rapidement que quiconque ne l’avait présagé et l’économie chute plus vite que cela », a souligné David Beasley.

Il a par ailleurs estimé que l’argent destiné à l’aide au développement devrait être réaffecté à l’aide humanitaire et les fonds gelés acheminés par l’intermédiaire de l’Onu.

« Vous devez débloquer ces fonds pour que la population puisse survivre », a-t-il ajouté.

L’agence onusienne qui coordonne la lutte internationale contre la faim a besoin de 220 millions de dollars (188,7 millions d’euros) par mois pour venir en aide à près de 23 millions de personnes vulnérables à l’approche de l’hiver.

Alors que les taliban ne sont pas en mesure de verser les salaires des fonctionnaires, de nombreux Afghans sont contraints de vendre des biens pour acheter de la nourriture.

L’effondrement économique de l’Afghanistan pourrait déclencher une crise migratoire d’une ampleur comparable à celle qui a secoué l’Europe en 2015, estiment des associations humanitaires, qui exhortent les Etats à dialoguer avec les nouveaux dirigeants afghans en dépit des atteintes aux droits de l’homme des taliban.

« Je ne pense pas que les dirigeants du monde réalisent ce qui va s’abattre sur eux », a averti David Beasley.

(Reportage Alexander Cornwell, version française Juliette Portala, édité par Jean-Michel Bélot)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEH9O0BZ-FILEDIMAGE

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter