Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Pour le PEV, la référence à Dieu est le fondement de notre base commune de valeurs

Le Parti évangélique suisse (PEV) s’oppose clai­re­ment et sans équi­voque à la pro­po­si­tion récem­ment sou­mise au Conseil natio­nal de sup­pri­mer la réfé­rence à « Dieu Tout-Puissant » dans le pré­am­bule de la Consti­tu­tion fédé­rale suisse. Cette réfé­rence est un signe de res­pect pour une puis­sance supé­rieure et une recon­nais­sance des limites inhé­rentes à l’homme. Elle sert de réfé­rence indis­pen­sable pour conser­ver l’identité de notre pays et la base com­mune de valeurs qui fait la cohé­sion de notre société.

Le PEV Suisse s’oppose clai­re­ment et sans équi­voque à la pro­po­si­tion sou­mise au Par­le­ment de sup­pri­mer la réfé­rence à Dieu dans le pré­am­bule de la Consti­tu­tion fédé­rale suisse. « Pla­cer l’ensemble de la Consti­tu­tion sous la pro­tec­tion du Dieu Tout-Puissant est tout sauf pré­somp­tueux. Au contraire, c’est un signe de res­pect pour une puis­sance supé­rieure et une recon­nais­sance de nos propres limites, à l’intérieur desquelles nous, les humains, essayons de construire notre coexis­tence de manière paci­fique et pour le bien de tous. », telle est la convic­tion de Marianne Streiff, Pré­si­dente du PEV Suisse.

Un ancrage dans notre socle com­mun de valeurs

La réfé­rence à Dieu dans le pré­am­bule de la Consti­tu­tion est en même temps une confir­ma­tion indis­pen­sable des racines chré­tiennes de notre pays et donc un ancrage dans le socle com­mun de valeurs qui unit et main­tient ensemble notre société. Ce sont pré­ci­sé­ment ces valeurs sur lesquelles reposent l’humanisme et les « lumières », ainsi que les Droits de l’homme et les Droits fon­da­men­taux recon­nus dans le monde entier, et auxquels se réfèrent tous nos conci­toyens, quelle que soit leur reli­gion. « Si nous sup­pri­mons cette réfé­rence dans la Consti­tu­tion, nous don­nons le signal que nous vou­lons fina­le­ment une société sans Dieu qui se passe de ces valeurs. », déclare Marianne Streiff.

Une cam­pagne laïque insen­sée contre les reli­gions

Il est décon­cer­tant de voir qu’un par­le­men­taire veuille main­te­nant lan­cer une cam­pagne laïque contre les reli­gions en rai­son de la récente adop­tion de l’interdiction de se voi­ler le visage. La sépa­ra­tion de l’église et de l’État est lar­ge­ment éta­blie dans notre pays aujourd’hui. « L’État est tout à fait capable de garan­tir la liberté de foi et de conscience ainsi que la liberté de reli­gion dans notre pays, sans devoir pour autant renier ses propres racines. », lance avec convic­tion Marianne Streiff, Pré­si­dente du PEV.

La pola­ri­sa­tion des posi­tions rend d’autant plus néces­saire une base com­mune de valeurs

Au bout du compte, l’accusation selon laquelle quelqu’un veut éta­blir une théo­cra­tie ou un régime reli­gieux en Suisse, est abso­lu­ment absurde. C’est pré­ci­sé­ment cette polé­mique qui montre une fois de plus com­bien il est impor­tant, face à la pola­ri­sa­tion, à la dog­ma­ti­sa­tion et au blo­cage crois­sants de la société et de la vie poli­tique, de s’accrocher à cette base com­mune de valeurs que repré­sente la réfé­rence à Dieu dans la Consti­tu­tion.

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter