Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Angela Merkel affronte Alexeï Navalny sur Navalny

Faire un don au Journal Chrétien

Angela Merkel a profité vendredi de sa dernière visite officielle en Russie en tant que chancelière d’Allemagne pour demander à Vladimir Poutine de libérer Alexeï Navalny mais le président russe a repoussé cette requête, affirmant que la détention de son opposant n’avait aucun mobile politique.

Cette rencontre est intervenue alors qu’Angela Merkel se prépare à quitter ses fonctions de chancelière après les élections fédérales du 26 septembre. Elle a aussi coïncidé avec le premier anniversaire de l’empoisonnement d’Alexeï Navalny, un événement qui a contribué à tendre les relations entre la Russie et l’Allemagne.

Après son malaise survenu dans un avion lors d’un vol intérieur en Russie, Alexeï Navalny a été soigné pendant cinq mois en Allemagne des conséquences d’un empoisonnement qu’il a imputé aux services secrets russes. La Russie dément toute implication dans cet empoisonnement. L’opposant a été emprisonné à son retour en Russie en janvier dernier.

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi avoir imposé de nouvelles sanctions visant des personnes impliquées dans le programme d’armement chimique de la Russie ou accusées d’implication dans l’empoisonnement d’Alexeï Navalny.

DISCUSSIONS SUR LE GAZODUC ET L’AFGHANISTAN

Lors d’une conférence de presse organisée à l’issue d’un entretien de près de trois heures, Angela Merkel et Vladimir Poutine ont dit avoir évoqué les situations en Afghanistan et en Libye, ainsi que le gazoduc Nord Stream 2.

Vladimir Poutine a indiqué qu’il restait 15 kilomètres pour achever l’installation de ce gazoduc sous-marin entre la Russie et l’Allemagne sous la Baltique. Angela Merkel a déclaré qu’elle avait invité le président russe à prolonger l’accord de transit gazier existant entre Moscou et Kiev qui doit expirer en 2024.

Concernant la situation en Afghanistan, Vladimir Poutine a déclaré que la Russie ne souhaitait pas s’attarder sur les résultats de la campagne militaire américaine et qu’il était important d’instaurer des relations de bon voisinage avec le pays.

(Reportage Vladimir Soldatkin, Maria Kiselyova, Andrew Osborn, Paul Carrel et Joseph Nasr; rédigé par Tom Balmforth; version française Camille Raynaud)

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter