Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Coronavirus: Port du masque de nouveau en vigueur aux Pays-Bas

Le gouvernement néerlandais a décidé mardi de remettre en vigueur des restrictions sanitaires, dont le port du masque, afin d’enrayer une envolée des contaminations au coronavirus, a déclaré le Premier ministre Mark Rutte, annonçant aussi l’élargissement du recours au pass sanitaire.

A compter du 6 novembre, le pass sanitaire sera nécessaire pour accéder à des lieux publics comme les musées, les salles de sport et les terrasses des restaurants et bars, a indiqué le dirigeant.

Depuis la levée de la plupart des mesures de distanciation sociale, fin septembre, le nombre de nouvelles infections au coronavirus rapporté quotidiennement n’a cessé de croître. Un record depuis juillet a été atteint la semaine dernière.

Face à la résurgence de l’épidémie, de nombreux hôpitaux ont recommencé à annuler des procédures pour se focaliser sur les cas graves de COVID-19.

Mark Rutte a appelé l’ensemble de la population, personnes vaccinées comme non vaccinées, à respecter des règles d’hygiène basiques et à s’isoler si des symptômes indiquant une possible contamination apparaissent.

« Notre comportement est crucial, une très grande part de notre politique face au coronavirus en dépend », a-t-il dit lors d’une conférence de presse télévisée.

Le port du masque est de nouveau obligatoire dans les commerces et autres lieux publics. Le gouvernement a par ailleurs appelé au recours au télétravail, au moins à 50% du temps.

Mark Rutte a fait savoir par ailleurs que le gouvernement déciderait la semaine prochaine d’imposer ou non le pass sanitaire dans les entreprises.

Les autorités sanitaires ont recommandé mardi aux personnes âgées de recevoir un rappel de vaccin contre le COVID-19. Environ 84% de la population néerlandaise a reçu deux doses de vaccin.

Lundi, le nombre de nouvelles contaminations affichait un bond de 45% en une semaine et se rapprochait des pics précédemment observés en juillet 2021, ainsi qu’en décembre et octobre 2020.

Selon des données de l’Institut national de la santé du pays (RIVM), les trois quarts des personnes actuellement hospitalisées à cause du COVID-19 ne sont pas vaccinées.

(Reportage Toby Sterling et Bart Meijer; version française Dagmarah Mackos et Jean Terzian, édité par Marc Angrand et Nicolas Delame)

Je fais un don

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter