Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

L’Europe plus unie après quatre années d’administration Trump, selon Le Drian

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, s’est félicité dimanche de la reprise du multilatéralisme entre les Etats-Unis et l’Europe mais a fait savoir que la relation transatlantique, éprouvée avec l’administration Trump, ne pouvait pas être celle d’il y a quatre ans.

« America first (le slogan de Donald Trump), ça a été America alone, l’Amérique seule », a-t-il dit sur l’émission Questions politiques de France inter, Franceinfo et Le Monde.

« On a essayé de tenir les murs de l’accord sur le climat, de l’accord sur l’Iran, des initiatives autour de l’Organisation mondiale du commerce, du bilatéralisme », a-t-il ajouté.

Il s’est donc félicité que le multilatéralisme puisse « reprendre sa marche », avec, notamment le retour des Etats-Unis dans l’accord de Paris sur le climat ou encore dans l’Organisation mondiale de la Santé, quittée en juillet.

« Ceci étant, ce ne sera pas une parenthèse, ces quatre années », a ajouté Jean-Yves Le Drian.

« Entre-temps, peut-être indirectement à cause de Trump, l’Union européenne s’est assurée, a grandi, est sortie de sa naïveté, a affirmé qu’au niveau de la sécurité, elle pouvait commencer à avoir une posture, que concernant les échanges commerciaux, (…) si les Etats-Unis mettaient des taxes, elle pouvait elle-même en mettre », a-t-il ajouté.

Il a précisé que sur un certain nombre d’enjeux industriels majeurs, comme le numérique, l’Europe avait réalisé qu’elle pouvait avoir sa propre souveraineté.

« L’Europe qui est là maintenant, n’est plus la même que celle qui existait il y a quatre ans », résume-t-il.

Quelques jours après son investiture, Joe Biden s’efforce de renouer les liens avec les nations alliées.

Il s’est entretenu par téléphone avec le premier ministre canadien, Justin Trudeau, le président mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador et le premier ministre britannique, Boris Johnson, pour faire part de sa volonté de renforcer leur coopération., et

Il doit s’entretenir en début de soirée avec le président de la République, Emmanuel Macron, selon l’Elysée.

(Caroline Pailliez, avec Elizabeth Pineau)

Agir avec nous...

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité.

Le journal emploie une équipe de journalistes professionnels et collabore avec des agences de presse internationale, qui produisent chaque jour des articles, enquêtes et reportages sur les enjeux religieux, économiques, politiques, environnementaux et sociaux. Nous faisons cela car nous pensons que la publication d’informations fiables, transparentes et accessibles à tous sur ces questions est indispensable.

Vous comprenez donc pourquoi nous sollicitons votre soutien. Des dizaines de milliers de personnes viennent chaque jour s’informer sur le Journal Chrétien, et de plus en plus de lecteurs comme vous soutiennent le journal.

Les dons de nos lecteurs représentent 100% de nos ressources. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, le journal serait renforcé. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir le Journal Chrétien en cliquant ici.

Téléchargez nos applications

Téléchargez nos applications

– L'application Bible.audio

Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

 

– L'application Journal Chrétien

Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

 

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter