Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Florence Parly à Athènes pour la signature d’un contrat de 18 Rafale

La ministre française des Armées, Florence Parly, a assisté ce lundi à Athènes à la signature d’un contrat pour l’acquisition par la Grèce de 18 avions Rafale construits par Dassault Aviation.

« Aujourd’hui, je veux vous dire ma joie et ma fierté de me tenir ici avec mon homologue Nikos Panagiotopoulos, pour assister à la signature de ce contrat », a déclaré la ministre citée dans un communiqué du ministère des Armées.

« La Grèce devient ainsi le premier pays européen à acquérir cet avion de combat, se dotant de capacités et de moyens technologiques à l’excellence unanimement reconnue et à l’efficacité sans cesse démontrée en opérations », a-t-elle ajouté.

Le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis ont convenu, il y a un an, de renforcer les relations entre les deux pays, dans le cadre notamment d’exercices conjoints en Méditerranée, théâtre de vives tensions entre Ankara et Athènes.

« Cette dynamique se renforcera encore en 2021 : dans quelques jours, nous allons déployer des moyens aériens importants en Grèce dans le cadre de la mission Skyros », a indiqué Florence Parly, faisant référence à un déploiement comprenant jusqu’à 170 aviateurs, quatre Rafale, deux A400M Atlas et un MRTT Phenix.

La France participera également à un exercice aérien international Iniochos organisé en Grèce du 12 du 22 avril avec 4 Mirage 2000 et 8 Rafale aux côtés des forces aériennes américaines, israéliennes, émiriennes et italiennes.

Un exercice avec le porte-avions Charles de Gaulle en Méditerranée orientale est également prévu entre février et début mars.

« Cette coopération que nous construisons notamment en Méditerranée est essentielle pour assurer la sécurité du continent européen, pour faire respecter le droit et la liberté de circulation », a souligné Florence Parly.

La Turquie et la Grèce ont par ailleurs repris lundi leurs discussions pour tenter de régler leurs différends territoriaux en Méditerranée, selon des sources diplomatiques.

(Claude Chendjou, avec Tuvan Gumrukcu, Renee Maltezou, Angeliki Koutantou et James Mackenzie, édité par Jean-Michel Bélot)

C’est maintenant qu'il faut agir…

Les organisations internationales non gouvernementales ne cessent d’alerter sur la persécution des chrétiens qui s’accélère et s’aggrave. La communauté chrétienne est de plus en plus préoccupée, et pourtant, le sujet reste secondaire dans le paysage médiatique. Ce bouleversement étant le problème fondamental de ce siècle, nous estimons qu’il doit occuper une place centrale dans le traitement de l’actualité.

Dans ce contexte, le Journal Chrétien doit travailler dur pour assurer des rapports équitables sur les questions litigieuses comme les violences entre les musulmans et les chrétiens au Nigéria, vérifiant toutes les données afin d’en éliminer celles basées sur des partis pris et de comprendre les points de vues et l’historique des communautés religieuses de la région et des reporters locaux.

Nos journalistes et correspondants sont conscients que la religion est inhérente à la vie des individus dans une grande partie du monde et constitue un élément-clé de la résolution des conflits, la croissance économique, la promotion de la démocratie et la construction la paix.

Contrairement à de nombreux autres médias, nous avons fait un triple choix:

- l’indépendance éditoriale, ne laissant aucune prise aux influences de pouvoirs. Le journal n’appartient pas à un milliardaire, à une multinationale ou à une église. Nous pensons qu’un média doit informer, et non être un outil d’influence de l’opinion au profit d’intérêts particuliers.

- l’ouverture : le Journal Chrétien produit chaque jour des articles, enquêtes et reportages sur les enjeux religieux, économiques, politiques, environnementaux et sociaux. Tous nos articles sont en libre accès, sans aucune restriction. Nous considérons que s’informer est un droit essentiel, nécessaire à la compréhension du monde et de ses enjeux. Ce droit ne doit pas être conditionné par les ressources financières de chacun.

- la cohérence : Nous pensons que la publication d’informations fiables, transparentes et accessibles à tous est indispensable. Nous estimons que la publicité a tendance à distraire le lecteur et à favoriser la surconsommation. Le journal n’affiche donc strictement aucune publicité. Cela garantit l’absence de lien financier avec des entreprises, et renforce d’autant plus l’indépendance de la rédaction.

En résumé, le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. 

Vous comprenez donc pourquoi nous sollicitons votre soutien. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir le Journal Chrétien sur www.faireundon.info


Téléchargez nos applications

Téléchargez nos applications

– L’application Bible.audio

Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

 

– L’application Journal Chrétien

Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

 

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter