Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

La Croatie adopte un programme pour sa présidence à la tête de l’UE

Le gouvernement croate a adopté vendredi à Zagreb un programme pour sa présidence du Conseil de l’Union européenne (UE) vendredi.
La Croatie assumera pour six mois à partir du 1er janvier 2020 la présidence tournante de l’UE, pour la première fois depuis son adhésion au bloc européen en 2013.
Le slogan de cette présidence sera « une Europe forte dans un monde de défis ». Ce programme se base sur quatre piliers : une Europe qui se développe, une Europe qui connecte, une Europe qui protège, et une Europe influente.
Le Premier ministre Andrej Plenkovic a souligné que ce programme contenait les priorités nationales de la Croatie et qu’il était en harmonie avec le nouveau programme stratégique de l’UE pour la période 2019-2024.
Sur la base de ce programme, la présidence croate plaidera pour « une croissance équilibrée, durable et partagée de l’UE qui prenne en compte les spécificités et les besoins de tous les pays membres, de leurs régions et de leurs ressortissants », a rapporté l’agence de presse croate HINA. La Croatie « encouragera les politiques visant à promouvoir la connectivité des infrastructures de l’UE et à rapprocher ses ressortissants, principalement par l’éducation, la culture et les sports ».
Elle « travaillera à poursuivre la construction de l’UE comme une zone de liberté, de sécurité et de justice, sur la base de valeurs partagées, de la démocratie et de l’état de droit, y compris la sécurité intérieure, une meilleur protection des frontières extérieures, la réalisation du fonctionnement complet des systèmes informatiques, le renforcement de la résilience face aux menaces extérieures et aux menaces hybrides ou aux cyber-menaces », a annoncé vendredi le gouvernement.
Cette présidence défendra « la poursuite d’une politique d’élargissement cohérence, efficace et crédible, comme investissement dans la stabilité, la sécurité et la poursuite du développement économique et de la connectivité sur le continent européen », indique ce document.
Le ministre croate des Affaires étrangères Gordan Grlic Radman a rapporté vendredi que cette présidence représentait un moment historique pour la Croatie et que son programme était bien préparé. La Croatie peut être fière du contenu de ce programme qui met en valeur ses priorités, a-t-il fait valoir. Cette présidence contribuera au renforcement de l’influence de la Croatie et de sa visibilité dans les relations internationales, selon le ministre.

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter