Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Kristalina Georgieva nommée directrice générale du FMI

Partager sur:

Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé mercredi la nomination de la Bulgare Kristalina Georgieva, l’actuelle directrice exécutive de la Banque mondiale, au poste de directrice générale du FMI pour un mandat de cinq ans. Elle prendra ses fonctions le 1er octobre.
« C’est une énorme responsabilité que d’être aux commandes du FMI dans une période où la croissance économique mondiale continue à décevoir, où les tensions commerciales persistent, et où la dette est à son plus haut niveau historique », a déclaré Mme Georgieva dans un communiqué publié mercredi après-midi. soulignant qu’elle était « profondément honorée » d’avoir été choisie à la tête de l’organisme de prêt mondial.
« Notre priorité immédiate est d’aider les pays à minimiser les risques de crise et à se préparer à une récession. Cependant, nous ne devons pas perdre de vue notre objectif à long terme : soutenir des politiques monétaires, budgétaires et structurelles saines, afin de consolider les économies et d’améliorer les conditions de vie des gens », a-t-elle affirmé.
Mme Georgieva, dont la candidature à la direction du FMI a été présentée par l’Union européenne, était la seule candidate en lice. Elle a été membre de la Commission européenne à partir de 2010, avant de devenir directrice exécutive de la Banque mondiale en janvier 2017. Elle a également été présidente par intérim de la Banque mondiale de février à avril 2019.
Kristalina Georgieva, qui succède à Christine Lagarde à la tête du FMI, sera la première ressortissante d’une économie de marché émergente à diriger le Fonds depuis sa création en 1944, a souligné le conseil d’administration dans un communiqué.
En juillet, Mme Lagarde a annoncé qu’elle démissionnerait du poste de directrice générle du FMI à compter du 12 septembre, après avoir été nommée à la présidence de la Banque centrale européenne (BCE). Son départ avait déclenché le processus de sélection du prochain directeur général du FMI.
Au début du mois d’août, Mme Georgieva avait battu de peu l’ancien ministre néerlandais des Finances, Jeroen Dijsselbloem, s’imposant ainsi comme la candidate officielle de l’UE à la direction du FMI.
Un peu plus tôt ce mois-ci, le FMI a approuvé la suppression de la limite d’âge pour le poste de directeur général, permettant ainsi à Mme Georgieva, âgée de 66 ans, de postuler à la tête de cette institution multilatérale. Auparavant, les statuts du FMI interdisaient en effet la nomination d’un candidat âgé de 65 ans ou plus au poste de directeur général, et interdisaient également à un directeur en poste de continuer à exercer au-delà de ses 70 ans.

A lire aussi:

Kristalina Georgieva

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter