Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Etats-Unis: Des sénateurs démocrates proposent un ISF pour financer les plans d’investissement

par Richard Cowan et David Morgan

WASHINGTON (Reuters) – D’éminents sénateurs démocrates ont affiché mercredi leurs divergences sur un projet d’impôt sur la fortune aux Etats-Unis dont l’instauration aurait pour objectif de contribuer à financer les vastes mesures sociales et de lutte contre le changement climatique voulues par le président Joe Biden.

Le projet, annoncé par le président de la commission sénatoriale des Finances, Ron Wyden, a été décrit quelques heures plus tard comme trop complexe pour aboutir par un autre élu démocrate de premier rang, Richard Neal, qui occupe la présidence de la commission des Voies et des Moyens.

Ces commentaires illustrent les divergences au sein du camp démocrate de Joe Biden à propos des deux plans d’investissements voulus par le locataire de la Maison blanche pour rénover les infrastructures du pays, accroître les dépenses sociales et lutter contre le changement climatique – pour une enveloppe globale d’environ 3.000 milliards de dollars.

Il est nécessaire que les démocrates parviennent à un consensus pour faire avancer ces mesures phares du programme politique de Joe Biden, alors qu’ils disposent seulement d’une majorité étroite au Congrès.

Le projet d’ISF viserait quelques 700 milliardaires qui devraient verser annuellement un impôt sur la base des plus-values latentes de leurs portefeuilles boursiers et d’autres actifs, notamment immobiliers.

Il s’inscrit dans une stratégie d’imposition à deux volets, dont l’un concerne les entreprises avec un projet, dévoilé mardi, d’un taux plancher de taxation de 15% pour les sociétés américaines les plus rentables.

Les « progressistes » du Parti démocrate refusent de soutenir le plan pour les infrastructures de 1.000 milliards de dollars, adopté par le Sénat, tant qu’ils n’auront pas la garantie que sera validé un plan d’investissement plus large consacré aux dépenses sociales et au climat.

Ron Wyden et d’autres élus démocrates, dont la sénatrice Elizabeth Warren, qui fut candidate à l’investiture du parti pour l’élection présidentielle de 2020, estiment que le projet d’impôt sur la fortune permettra de lutter contre l’évasion fiscale des grandes entreprises et grandes fortunes, et que des centaines de milliards de dollars pourraient être générés.

La Maison blanche soutient le projet de seuil d’imposition minimal des grandes entreprises, en parallèle à l’accord en ce sens conclu cette année par 136 pays pour taxer au minimum à 15% les multinationales qui versent peu d’impôts en exploitant les divergences internationales en la matière.

Elle est aussi favorable au projet d’ISF, comme l’a rappelé mercredi la porte-parole de la présidence Jen Psaki, mais ce projet se heurte à l’opposition de démocrates favorables à une hausse du taux d’imposition des entreprises et des plus riches.

Deux sénateurs opposés à l' »impôt sur les milliardaires », Joe Manchin et Kyrsten Sinema, se sont entretenus mercredi à huis clos avec des conseillers de la Maison blanche.

Certains hommes d’affaires, comme le patron de Tesla, Elon Musk, ont exprimé leur colère à l’égard du projet de taxation des grandes fortunes. D’autres milliardaires n’y sont pas opposés; l’investisseur George Soros y est « favorable », a dit lundi à Reuters un porte-parole.

(Reportage Richard Cowan et David Morgan, avec David Lawder, Trevor Hunnicut et Tim Ahmann; version française Jean Terzian)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEH9Q140-FILEDIMAGE

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter