Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

L’Iran annonce un plan national pour combattre le COVID-19

L’Iran a annoncé jeudi le lancement d’un plan national pour faire face à l’épidémie de COVID-19 dans ce pays.

Cette initiative, baptisée Plan de mobilisation nationale pour combattre le COVID-19, rassemblera toutes les institutions médicales et de santé iraniennes ainsi que les forces basiji (volontaires) sous la direction du ministère iranien de la Santé et de l’Education médicale, et les mobilisera au plus près des foyers, a déclaré le ministre de la Santé Saïd Namaki, cité par l’agence de presse officielle IRNA.

Ce plan sera initialement mis en oeuvre dans les régions présentant un taux de contamination élevé de ce virus, puis son application sera étendue aux autres régions de l’Iran dans les jours à venir, a déclaré M. Namaki.

Selon ce plan, les membres d’une famille présentant des soupçons de symptômes de cette maladie seront invités à rejoindre les centres médicaux, a-t-il dit, ajoutant que s’ils sont diagnostiqués positifs à cette maladie, ils recevront des instructions et des médicaments tandis qu’ils sont placés en quarantaine chez eux.

Dans le cas de patients qui ne guériraient pas et qui présenteraient des problèmes aggravés, ils seront hospitalisés pour poursuivre les soins, a observé le ministre iranien.

Au cours de ces derniers jours, les centres médicaux du pays ont été équipés en fournitures médicales, et leur gestion a été réorganisée de manière plus efficace, a-t-il ajouté.

Kianush Jahanpur, responsable du centre des relations publiques et de l’information du ministère, a également précisé que le nombre de laboratoires destinés au dépistage de cette infection virale dans le pays avait augmenté à 25 et qu’il serait porté à 40 la semaine prochaine, selon l’agence IRNA.

Jeudi, le ministère iranien de la Santé et de l’Éducation médicale a annoncé que l’épidémie de nouveau coronavirus avait infecté 3.513 personnes en Iran, dont 107 sont décédées.

Au total 1.352 cas d’infection provenaient de Téhéran, la capitale du pays, selon le ministère. La ville de Qom dans le centre du pays a enregistré 386 cas, celle de Rasht 333 cas, et celle d’Ispahan 180 cas.

Par mesure de protection, le gouvernement iranien a prolongé jeudi la fermeture de toutes les écoles et universités jusqu’au 19 mars, qui correspond à la fin de l’année iranienne en cours, a rapporté l’agence de presse Tasnim.

Par ailleurs, un report des examens d’entrée en mastère et en doctorat à l’université a également été annoncé.

Les cinémas et théâtres resteront également fermés pour une semaine supplémentaire, a annoncé jeudi le ministère iranien de la Culture et de l’Orientation islamique.

L’Iran a signalé ses premiers cas d’infection virale le 19 février dans la ville de Qom, dans le centre du pays.

Les commentaires sont fermés.

Bible.audio,

Le Journal Chrétien a lancé un site d’étude biblique en ligne (bible.audio) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter