Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Baptême de 54 chrétiens dans la jungle… malgré les oppositions et les crocodiles

Tout semblait se liguer contre le baptême de plus de 50 chrétiens nés de nouveau dans une région en Inde. L’église a été attaquée et plus le jeûne et la prière s’intensifiaient, plus la situation semblait empirer… Pourtant, au milieu des menaces, Dieu a entendu le cri des croyants et fait un miracle !

4 pasteurs de Bibles for Mideast et certains membres de leur famille avaient décidé de passer du temps dans la prière et le jeûne pour traverser la Nouvelle Année. Dirigée par le pasteur Paul, ce petit groupe de chrétiens avaient ainsi rejoint une église très pauvre dans la jungle située en Inde près du Bengale occidental.

Dans cette région, les habitants pratiquaient un mélange de magie, de croyances et de pratiques animistes traditionnelles et d’hindouisme mêlées de sorcellerie.

Malgré cet environnement peu ouvert à l’évangile, le Saint-Esprit travailla avec puissance : à la fin d’une réunion, un homme paralysé pu se lever, tandis qu’une femme sourde pouvait entendre.

Mais lors de ces rencontres, des militants hindous affiliés au gouvernement national ont attaqué et vandalisé une église voisine, qui avait elle aussi organisé des réunions de prière et de jeûne. Les chrétiens de Bibles for Mideast et de l’église très pauvre dans la jungle ont alors demandé à cette église de se joindre à eux dans la prière alors que les menaces se multipliaient.

En raison de la situation de plus en plus dangereuse, le projet d’organiser un service de baptême pour le Nouvel An pour plus de 50 nouveaux croyants a dû être suspendu. On pouvait voir des policiers et des militants hindous patrouiller dans toute la région ; tous avaient été alertés.

Les quatre familles pastorales ont de nouveau appelé à la prière. Dans les quatre heures qui ont suivi cet encouragement à prier, le pasteur Paul a envoyé un message rempli de joie :

«Louez le Seigneur ! Louez le Seigneur ! Merci … merci à tous pour vos prières. Notre Seigneur a répondu et 54 personnes ont été baptisées.»

Dieu venait de faire un miracle, et voici comment.

Au fond de la zone de forêt dense près de l’endroit où logeaient les chrétiens se trouvait un bassin d’eau. Les crocodiles y avaient fait leur demeure et d’autres animaux sauvages y buvaient régulièrement. Pourtant, l’épouse de l’un des pasteurs a prophétisé que ce bassin serait un lieu sûr pour une cérémonie de baptême. Après avoir prié ensemble, ils ont décidé de s’y rendre.

Malgré les températures fraîches à cette période de l’année, le pasteur Paul a rapporté que les chrétiens nés de nouveau n’avaient pas remarqué le froid mais se sentaient plutôt réchauffés par le Saint-Esprit. Les tribus locales ont aidé les croyants en marchant jusqu’à ce bassin, armés d’arcs et de flèches et d’autres armes en cas de menaces des animaux. Ils ont même joué du tambour et chanté en menant la marche pour faire fuir les animaux. Comme personne n’osait se rendre à ce bassin  même pendant la journée, la zone n’était cartographiée nul part par la police ou les bénévoles du RSS (nationaliste hindou radical).

«Nous avons vu plusieurs crocodiles gisant sur un côté du bassin», explique le pasteur Paul. «Nous avons donc choisi le côté opposé pour célébrer les baptêmes.»

Il a noté avec étonnement comment, alors qu’ils s’attendaient tous à ce que l’eau soit froide, ils l’ont trouvée merveilleusement chaude.

Il était maintenant minuit passé, de sorte que la seule légère illumination émanait d’étoiles à peine visibles à travers l’épaisse forêt.

«Nous quatre pasteurs sommes entrés dans l’eau pour faire les baptêmes. Et nous avons baptisé tous les candidats dans le même bassin sans perdre de temps. Les populations tribales locales sont restées avec leurs arcs et leurs flèches pour nous sauver des animaux sauvages. C’était comme la façon dont Néhémie a construit le temple avec des armes. »

Rien dans la forêt, pas même les crocodiles, ne semblait les avoir remarqué. À 4 h 30 du matin, ils ont terminé le service, exultants et reconnaissants pour le soutien par la prière des fidèles de Dieu à travers le monde.

Mallu *  un des chrétiens qui a été baptisé ce soir là, a une histoire singulière. Cinq années plus tôt, en effet, il avait été attaqué par un crocodile dans ce bassin même.

Le crocodile s’était accroché à sa jambe, et Mallu se souvient que quelqu’un « avec des mains percées » est apparu et l’a sauvé de ses griffes. Il a vécu, mais est resté incapable de marcher correctement.

Lorsque des missionnaires de Bibles for Mideast ont visité sa région et ont partagé le message de l’Évangile, il a réalisé que celui qui l’avait sauvé du crocodile devait être Jésus. Son témoignage a renforcé la décision de choisir ce bassin d’eau comme site de baptême, et bien sûr, il voulait aussi en faire partie.

«C’était le plan de notre Seigneur», note avec justesse le pasteur Paul qui a eu le privilège de baptiser Mallu.

Cela s’est également avéré être une cérémonie de guérison pour l’homme, car il est sorti des eaux du baptême capable de marcher sans aucune difficulté!

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter