Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

La Corée du Nord accuse les États-Unis du blocage des pourparlers nucléaires bilatéraux

Partager sur:

Kim Jong-Un, dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC – Corée du Nord), a accusé les États-Unis d’être responsables de l’impasse dans laquelle se trouvent les pourparlers nucléaires bilatéraux, a rapporté mercredi l’Agence KCNA.
Lors de la 5ème session plénière du septième Comité central du Parti des travailleurs de Corée (PTC) qui s’est tenue mardi, Kim Jong-Un a déclaré que plus les États-Unis joueraient la montre et feraient preuve d’hésitation dans le règlement des relations entre la RPDC et les États-Unis, plus celui-ci tomberait dans une impasse.
Dans son rapport, Kim Jong-Un a imputé à Washington les difficultés actuelles rencontrées par son pays, affirmant qu’au cours des sept dernières décennies les États-Unis « ont imposé à la RPDC les sanctions les plus brutales et inhumaines,en posant une menace nucléaire persistante », alors que l’actuelle situation dans la péninsule coréenne « devient plus dangereuse et atteint une phase critique ».
Notant que Pyongyang a pris des mesures pour renforcer la confiance dans les relations bilatérales, y compris l’arrêt des essais nucléaires et la fermeture d’un terrain de test, Kim Jong-Un a condamné Washington pour avoir mené des dizaines d’exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud et menacé Pyongyang par la livraison à Séoul d’équipements de guerre ultra-modernes.
« Il n’y a plus de raison pour que nous respectons unilatéralement cet engagement », a observé Kim Jong-Un, ajoutant que « le monde sera témoin d’une nouvelle arme stratégique qui sera possédée par la RPDC dans un proche avenir », sans donner davantage de détails dans cet aspect.
« Si les États-Unis persistent dans leur politique hostile à la RPDC, il n’y aura jamais de dénucléarisation dans la péninsule coréenne et la RPDC développera régulièrement les armes nécessaires à la sécurité d’État, jusqu’à ce que les États-Unis abandonnent leur politique hostile à la RPDC et qu’un mécanisme de maintien de la paix durable soit construit’, a-t-il conclu.

A lire aussi:

Kim Jong-un

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter