Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?
Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Les Etats-Unis et la Chine doivent reprendre leur collaboration

Faire un don au Journal Chrétien

Les Etats-Unis et la Chine doivent reprendre leur collaboration et trouver des moyens de « faire baisser la température », car ils sont interdépendants et connectés, a estimé Gary Locke, ancien ambassadeur des Etats-Unis en Chine.

Celui qui préside aussi le Comité des 100, une organisation à but non lucratif regroupant d’éminents Américains d’origine chinoise, s’est exprimé ainsi lors d’une table ronde en marge d’une conférence virtuelle sur les relations sino-américaines, organisée par le Comité, qui s’est achevée mercredi.

Selon M. Locke, il existe de nombreuses occasions de collaboration bilatérale qui ont été interrompues sous le mandat de Donald Trump.

Dans l’intérêt du monde, Washington et Beijing doivent s’efforcer de trouver un terrain d’entente pour travailler ensemble, car un grand nombre des problèmes auxquels le monde est confronté ne peuvent être résolus par l’un ou l’autre seul, a-t-il exhorté dans son discours d’ouverture.

« Le monde attend des Etats-Unis et de la Chine qu’ils travaillent ensemble pour résoudre certains des problèmes les plus difficiles auxquels notre planète est confrontée, qu’il s’agisse d’enrayer le changement climatique, de définir des remèdes à certaines des maladies les plus redoutables, d’empêcher la prolifération des armes nucléaires ou de lutter contre le terrorisme mondial », a-t-il poursuivi.

« Malgré les tensions actuelles, les Etats-Unis et la Chine sont tout simplement devenus trop interdépendants et connectés pour se détacher l’un de l’autre ou s’engager dans un quelconque conflit prolongé », selon l’ancien ambassadeur.

En ces temps difficiles où il peut être plus intéressant pour les médias de souligner les tensions et les différences dans ces relations, « nous devons trouver les moyens de faire baisser la température afin de réduire la rhétorique provocatrice ou incendiaire », a prôné M. Locke, ajoutant : « Je pense que vous verrez une volonté des deux parties de trouver ces domaines d’intérêt commun et d’y travailler ».

Toutefois, l’ancien diplomate a également reconnu qu’il ne fallait pas « s’attendre à ce que les relations entre les Etats-Unis et la Chine changent immédiatement », car l’administration Biden examine chaque question individuellement.

Il a noté qu’il existait des préoccupations profondes, très sérieuses et complexes entre les Etats-Unis et la Chine, lesquelles ne seront pas facilement gérées ou résolues.

Gary Locke a été le dixième ambassadeur des Etats-Unis en Chine de 2011 à 2014. Il avait auparavant été ministre du Commerce, ainsi que gouverneur de l’Etat de Washington (nord-ouest).

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter