Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

L’Afghanistan rouvre son consulat à Peshawar au Pakistan après deux mois de fermeture

Partager sur:

L’Afghanistan a rouvert vendredi son consulat à Peshawar, ville du nord-ouest du Pakistan, après plus de deux mois de fermeture et dans le contexte de signes suggérant une amélioration des relations entre les deux pays, ont annoncé des responsables afghans au Pakistan.
Ce consulat avait été fermé début octobre après que l’ambassade afghane à Islamabad a reproché à la police de Peshawar d’avoir retiré un drapeau national afghan d’un marché que l’Afghanistan revendique comme sa propriété.
Le première secrétaire consulaire en charge du consulat afghan à Peshawar, Faridoon Haider Khel, a fait savoir que le consulat avait repris ses opérations de visa depuis vendredi. Il a indiqué sur sa page Facebook que les gens pouvaient désormais s’adresser à cette mission diplomatique pour obtenir des visas.
La polémique a débuté lorsque la Cour suprême du Pakistan a jugé que le marché en question était la propriété d’un ressortissant pakistanais, demandant aux autorités d’évacuer le bâtiment et de le remettre à ce ressortissant pakistanais.
Les autorités locales de Peshawar, capitale de la province de Khyber Pakhtunkhwa, ont agi en conséquence de cette injonction du tribunal.
Un responsable pakistanais joint par Xinhua a déclaré que le gouvernement pakistanais n’avait aucune part dans l’affaire de ce marché et qu’il s’agissait d’une affaire entre un particulier et le gouvernement afghan.
« Nous ne pouvons nous ingérer dans des affaires judiciaires et nous avons invité les responsables afghans à se rendre en visite au Pakistan pour obtenir des informations de responsables pakistanais sur les aspects juridiques de ce verdict du tribunal », a-t-il dit.
Un diplomate agfhan à Islamabad a souligné pour sa part à Xinhua que son gouvernement n’était pas d’accord avec la position pakistanaise.
« Notre position est que cette question implique les deux États et non pas des particuliers », a-t-il dit.
Par ailleurs, une délégation du gouvernement afghan a achevé vendredi des pourparlers avec des responsables pakistanais visant à explorer des possibilités de solution à l’affaire du marché, selon un responsable afghan à Islamabad. Toutefois, les deux parties ne « sont pas parvenues à une avancée » sur la propriété du marché, a-t-il dit.

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter