Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

La paix est cruciale pour l’avenir de l’Afghanistan, rappelle l’envoyé de l’ONU

Partager sur:

« La paix est cruciale pour l’avenir de l’Afghanistan », a souligné Tadamichi Yamamoto dans une déclaration publiée quatre jours après l’annonce des résultats préliminaires de l’élection présidentielle.
Le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en Afghanistan, Tadamichi Yamamoto, a rappelé jeudi que la paix sera la question d’une importance capitale pour le nouveau gouvernement afghan qui prendra ses fonctions à l’issue de l’élection présidentielle.

« La paix est cruciale pour l’avenir de l’Afghanistan », a souligné M. Yamamoto dans une déclaration publiée quatre jours après l’annonce des résultats préliminaires de l’élection présidentielle par la Commission électorale indépendante (CEI) afghane.

Selon les résultats préliminaires annoncées dimanche dernier par la CEI, le président sortant Ashraf Ghani a remporté la majorité absolue à l’élection présidentielle organisée le 28 septembre en Afghanistan.

M. Yamamoto, qui dirige également la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA), a salué les efforts déployés par le peuple afghan et d’autres acteurs clés pour faire avancer des pourparlers intra-afghans directs. « Tout en reconnaissant les nombreux défis à relever dans tout effort de paix, l’ONU reste déterminée à soutenir un processus inclusif dirigé par les Afghans, qui respecte les droits de l’Homme de tous les citoyens et mène à une paix durable », a déclaré le représentant spécial.

Il a rappelé que la guerre en Afghanistan continue de faire des ravages parmi les civils. Les pertes civiles ont récemment dépassé le nombre de 100.000 personnes au cours des 10 dernières années seulement. Depuis 2009, la MANUA a commencé à documenter systématiquement les victimes civiles.

« Comme je l’ai dit au Conseil de sécurité la semaine dernière, quel que soit le résultat de l’élection présidentielle, la paix sera la question d’une importance capitale pour la nouvelle administration », a dit M. Yamamoto. « Je réitère l’appel des Nations Unies à tous pour faire entendre la voix pour la paix et à toutes les parties prenantes de prendre des mesures authentiques et concrètes pour mettre fin à la guerre, car il ne peut y avoir de solution militaire au conflit dans ce pays », a-t-il ajouté.

Pour le chef de la MANUA, ces espoirs et les aspirations de millions d’Afghans ordinaires reposent sur les épaules de ceux qui s’efforcent de mettre un terme à la guerre par un règlement politique durable.

« L’ONU exhorte ceux qui participent à tous les efforts de paix à considérer les millions d’Afghans ordinaires, en particulier les victimes du conflit, qui veulent avoir une chance de vivre en paix afin de pouvoir reconstruire leur vie dans un pays stable, juste et économiquement prospère et où leurs droits humains sont protégés », a dit l’envoyé de l’ONU.

Pour M. Yamamoto, la réduction de la violence est également importante pour créer un environnement qui permette des pourparlers intra-afghans constructifs sur la paix.

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter