Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

L’équipe de défense de Donald Trump présente sa plaidoirie introductive dans le cadre du procès en destitution

L’équipe juridique du président américain Donald Trump a commencé samedi à plaider pour la défense du président dans le cadre du procès en destitution devant le Sénat, après que les procureurs désignés de la Chambre des représentants, un groupe de sept élus démocrates, ont plaidé pour la condamnation du président et sa destitution au cours des trois derniers jours.
« Vous avez entendu les procureurs de la Chambre parler pendant près de 24 heures sur trois jours », a déclaré l’avocat de la Maison Blanche, Pat Cipollone. « Nous ne prévoyons pas d’utiliser autant de temps. Nous ne pensons pas qu’ils se soient même rapprochés de la charge qui leur est impartie pour ce qu’ils vous demandent de faire ».
Selon M. Cipollone, M. Trump « n’a absolument rien fait de mal » en ce qui concerne ses relations avec l’Ukraine, une chaîne d’événements controversés sur lesquels les démocrates de la Chambre ont enquêté au cours du procès en destitution, et qui les a conduit à demander la destitution du président, accusé par les démocrates d’abus de pouvoir et d’obstruction au Congrès.
Allant à l’encontre de l’argument des procureurs de la Chambre selon lequel M. Trump a sollicité l’ingérence de l’Ukraine dans les élections présidentielles américaines de 2020 au profit de lui-même, M. Cipollone a fait valoir que les efforts des démocrates avaient pour but de « renverser les résultats » des élections de 2016 et d' »écarter le président Trump du scrutin lors des élections qui auront lieu dans environ neuf mois ».
« Ils vous demandent de déchirer tous les bulletins de vote à travers le pays à votre propre initiative », a déclaré l’avocat. « Ecartez cette décision du peuple américain », a-t-il ajouté.
M. Cipollone a également affirmé que le but de l’administration américaine, quand elle a retenu quelque 400 millions de dollars américains d’aide militaire à l’Ukraine, était d’amener les pays européens à contribuer davantage à la défense nationale de Kiev, réitérant des affirmations similaires que M. Trump a faites à plusieurs reprises lorsqu’il a été interrogé sur la question.
Comme les procureurs de la Chambre, les avocats de M. Trump se sont vus attribuer les mêmes 24 heures sur une durée de trois jours pour présenter leurs arguments. Mais M. Cipollone a déclaré aux sénateurs que l’équipe de défense du président composée de huit membres n’utiliserait pas autant de temps.

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter