Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le gouvernement américain veut fermer le consulat général de Chine à Houston

La demande du gouvernement américain de fermer le consulat général de Chine à Houston est une « provocation politique » et un « geste scandaleux et injustifié qui sabote les relations sino-américaines », a déclaré mercredi l’ambassade de Chine aux Etats-Unis.

« Les Etats-Unis ont brusquement exigé que le consulat général de Chine à Houston cesse toutes ses opérations et événements dans un délai imparti. Il s’agit d’une provocation politique lancée unilatéralement par la partie américaine, qui viole gravement le droit international, les normes fondamentales régissant les relations internationales et l’accord consulaire bilatéral entre la Chine et les Etats-Unis », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

« La Chine condamne et s’oppose fermement à une décision aussi scandaleuse et injustifiée qui sabote les relations sino-américaines », a affirmé l’ambassade, notant que la Chine est attachée au principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays.

Au fil des ans, les missions diplomatiques chinoises aux Etats-Unis, y compris le consulat général à Houston, ont exercé leurs fonctions dans le strict respect de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques et de la Convention de Vienne sur les relations consulaires, et se consacrent à promouvoir l’échange et la coopération entre les deux pays ainsi qu’à faire progresser la compréhension mutuelle et l’amitié entre les deux peuples, a-t-elle ajouté.

« Les accusations des Etats-Unis sont des fabrications sans fondement, et les excuses citées par eux aussi farfelues qu’intenables. La partie américaine, si elle est déterminée à accuser la Chine, n’est jamais à court d’excuses », a dénoncé la représentation diplomatique.

En ce qui concerne la réciprocité, la Chine a accordé des facilités aux missions diplomatiques et au personnel américains, conformément aux Conventions de Vienne sur les relations diplomatiques et sur les relations consulaires, a rappelé l’ambassade, ajoutant: « En revanche, les Etats-Unis ont imposé des restrictions injustifiées au personnel diplomatique chinois en octobre dernier et en juin, et ont à plusieurs reprises ouvert sans scrupule les valises diplomatiques de la Chine et saisi ses biens officiels ».

« En raison de la stigmatisation délibérée et imprudente ainsi que de l’attisement de la haine par la partie américaine, l’ambassade de Chine aux Etats-Unis a reçu plus d’une fois des menaces contre la sécurité de ses missions diplomatiques et de son personnel », a-t-elle révélé.

La partie américaine a plus de missions et de personnel diplomatiques et consulaires en Chine que la Chine n’en a aux Etats-Unis, un autre domaine où le principe de réciprocité n’est pas reflété. « La décision de la partie américaine ne fera que se retourner contre elle », a estimé l’ambassade.

« Nous exhortons la partie américaine à révoquer immédiatement cette décision erronée. Sinon, la Chine devra répondre par des actions légitimes et nécessaires », a-t-elle déclaré.

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible
TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter