Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

L’administration Trump accusée d’ingérence politique dans la lutte anti-épidémique

Une sous-commission de la Chambre des représentants aux Etats-Unis a accusé jeudi l’administration Trump de s’immiscer politiquement de la réponse du pays à la crise de santé publique créée par le nouveau coronavirus.

« Je suis profondément préoccupé par le fait que l’ingérence politique de l’administration Trump dans la réponse du pays au coronavirus a mis en plus grand danger la vie d’Américains », a accusé James Clyburn, président de la sous-commission de la Chambre sur la crise du coronavirus, dans une lettre à de hauts responsables de la santé de l’administration.

Il a également déclaré que sa commission était préoccupée par le fait que certains fonctionnaires « pourraient avoir pris des mesures pour dissimuler et détruire les preuves de cette conduite dangereuse », exhortant l’administration à coopérer dans son enquête sur ces allégations.

La lettre, adressée au ministre de la Santé et des Services sociaux (HHS), Alex Azar, et au directeur du Centre de prévention et de contrôle des maladies (CDC), Robert Redfield, arrive quelques jours après la publication de la transcription de l’audition devant la sous-commission de Charlotte Kent, directrice des publications scientifiques et rédactrice en chef du Rapport hebdomadaire sur la morbidité et la mortalité du CDC.

Lors de son audition, Mme Kent a dit avoir reçu l’ordre de supprimer un courriel envoyé le 8 août par Paul Alexander, alors conseiller principal du HHS, à elle, à M. Redfield et à Michael Caputo, secrétaire adjoint aux affaires publiques du HHS, ajoutant qu’elle avait été informée que l’ordre de supprimer le courriel provenait de M. Redfield.

Dans son courriel, M. Alexander demandait que le CDC insère de nouveaux éléments de langage dans un rapport scientifique publié précédemment sur les risques du nouveau coronavirus pour les enfants ou bien alors « qu’il retire et arrête tous les rapports immédiatement », selon la lettre de James Clyburn.

« J’ai reçu l’ordre de supprimer le courriel », a dit Mme Kent lors de son audition. « Je suis allée le chercher après qu’on m’ait dit de le supprimer, et il avait déjà disparu ». Lorsqu’on lui a demandé qui avait supprimé ce courriel, elle a répondu : « Je n’en ai aucune idée (…) J’ai considéré que c’était très inhabituel ».

La loi fédérale oblige les responsables des agences fédérales à préserver les documents, y compris les courriels. Ni Alex Azar ni Robert Redfield n’ont répondu à ces allégations pour l’heure.

Plus de 15,5 millions de personnes aux Etats-Unis ont été testées positives au nouveau coronavirus, avec quelque 291.000 décès, selon les derniers chiffres de l’Université Johns Hopkins jeudi. Mercredi, le pays a établi un nouveau record du nombre de décès en une journée avec 3.054 morts.

« Nous sommes dans une période où, probablement pour les 60 à 90 prochains jours, nous aurons plus de décès par jour que ce qu’on a eu pour le 11-Septembre ou pour Pearl Harbor », a noté jeudi M. Redfield lors d’un événement organisé par le Conseil des relations étrangères, un think tank basé à New York.

Soutenez bible.audio
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter

Soutenez l'indépendance de la presse chrétienne

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien