Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

George Floyd, la mort d’un chrétien engagé

George Floyd, un chrétien noir américain de 46 ans est mort à la suite d’une arrestation brutale par quatre policiers le 25 mai 2020 à Minneapolis, dans le Minnesota. La vidéo filmée par des passants montre qu’il a été menotté, plaqué au sol sur le ventre et maintenu au sol par un policier blanc, Derek Chauvin, par pression prolongée de son genou sur le cou de Floyd. Cette affaire a entraîné des réactions de protestations, des manifestations et des émeutes contre les violences policières et le racisme à Minneapolis-Saint Paul puis dans le reste des Etats-Unis. Les responsables chrétiens ont lancé un appel à la prière.


George Perry Floyd, 46 ans, père de deux filles, est un chrétien afro-américain originaire de Caroline du Nord et qui a grandi dans le quartier noir de Third Ward à Houston au Texas.
Si la plupart des Américains ont découvert George Floyd à partir des images montrant ses dernières minutes de vie, les habitants de Houston le connaissent depuis des décennies comme un « homme de paix » et un chrétien engagé qui a utilisé son influence pour amener des milliers de jeunes à Christ.
« George Floyd était un homme de paix envoyé par le Seigneur qui a aidé l’Evangile à aller de l’avant dans un quartier difficile », a déclaré Patrick Ngwolo, pasteur de l’Église de la Résurrection à Houston.
Le pasteur Patrick Ngwolo a rencontré Floyd en 2010 afin de solliciter son appui pour un concert organisé dans son quartier. « J’appréci ce que vous faites. Le quartier en a besoin, la communauté en a besoin, et parce que vous souciez des affaires de Dieu, alors vous avez tout mon soutien », a déclaré Floyd, selon les propos rapportés par Corey Paul Davis, un artiste hip-hop chrétien membre de l’église de la Résurrection à Houston.
L’église a connu un grand succès dans la région en organisant des campagnes d’évangélisation, des études bibliques et en aidant les pauvres. Floyd ne s’est pas contenté de fournir un accès à son quartier aux responsables de l’église, il a prêté main forte à l’équipe en organisant des tournois de basket-ball.
« La chose qu’il disait aux jeunes hommes c’est que Dieu l’emporte toujours sur la culture de la rue. Il voulait que les jeunes renoncent aux armes et donnent leur vie à Jésus. »

Patrick Ngwolo est convaincu que son église n’aurait pas pu connaître un grand succès dans ce quartier du sud-est de Houston où sévit la guerre des gangs sans le soutien d’une figure comme Floyd.
Le témoignage de Nijalon Dunn, qui s’est converti à cette époque est édifiant : « Il y a des choses que Floyd a faites pour nous qui sont inoubliables. » Il a partagé des photos de Floyd lors de son baptême et des matchs de basket-ball avec sur une manche la signature « BigFloyd4God ».
Floyd a déménagé au Minnesota vers 2018, a déclaré sa famille au Houston Chronicle. Selon le pasteur Ngwolo, il était là pour un programme chrétien de formation de disciples.

La mort de Floyd

Le 25 mai dernier, aux alentours de 20 heures, l’intervention du Minneapolis Police Department est demandée à Powderhorn Park sur la Chicago Avenue South, à dix minutes du centre-ville de Minneapolis dans le Minnesota. La police dit que George Floyd a été soupçonné d’avoir utilisé un faux billet de vingt dollars. Le policier du 911 qui a reçu l’appel aurait demandé à trois reprises quelle était la race de Floyd : « Est-il blanc, noir, amérindien, hispanique, asiatique ? ». Une équipe composée de quatre policiers (Chauvin Dereck, Tau Thao, Thomas Lane et J. Alexander Kueng) est envoyée sur place.

Derek Chauvin appuie le genou sur le cou de George Floyd/ Capture vidéo CBS

Les quatre policiers ont trouvé George Floyd dans sa voiture. Il est interpellé, menotté dans le dos et conduit sans opposer la moindre résistance. Il sera ensuite conduit vers une voiture de police, et pour une raison inconnue, les agents de police l’ont plaqué au sol en position ventrale.
Chauvin Derek, 44 ans, a appuyé son genou sur le cou de Floyd pendant de longues minutes au cours desquelles Floyd ne cessait de se tordre de douleur et d’appeler à l’aide en disant : « I can’t breathe » (Je ne peux pas respirer). Insensible à cette requête, Derek a ordonné qu’il se taise. Les témoins ont dénoncé l’attitude des forces de l’ordre tandis que d’autres filmaient discrètement la scène.

Arrestation de George Floyd/ Capture vidéo CBS

Derek a maintenu son genou sur le cou de Floyd jusqu’à la venue des secours alors que ce dernier était devenu immobile. Les passants ont attiré l’attention sur l’immobilité de Floyd en demandant que son pouls soit pris. Ils ont été tenus à distance par Tou Thao. Les ambulanciers appelés par les policiers ont contrôlé son pouls à plusieurs reprises, sans pouvoir le détecter, et ont tenté de le réanimer. George Floyd a été finalement transféré à l’Hennepin County Medical Center, où il a été déclaré mort.

Arrestation de Dereck Chauvin

Les quatre policiers impliqués dans la mort de George Floyd ont été limogés le 26 mai dernier. Le Minnesota Bureau of Criminal Apprehension a ouvert une enquête qui est suivie par le FBI qui fait de cette affaire une priorité sur demande du président Donald Trump.

Dereck Chauvin a été arrêté et placé en garde à vue le 29 mai 2020 pour meurtre au troisième degré et homicide involontaire coupable au deuxième degré. Dans la loi minnésotaine, le meurtre au troisième degré est défini comme un homicide involontaire, mais témoignant d’un esprit lâche, sans égard pour la vie humaine. L’homicide involontaire coupable au deuxième degré n’engage pas non plus une intention meurtrière mais un comportement avec un risque déraisonnable de blessure grave ou de mort. L’avocat de la famille Floyd demande à ce que Chauvin soit inculpé de meurtre au premier degré, qui prend en compte l’intention de tuer.

Les réactions fusent
La famille demande à ce que les quatre policiers impliqués soient inculpés pour meurtre. Selon l’avocat de la famille Benjamin Crump, s’il n’y avait pas eu de vidéos, les agents de police auraient donné une fausse version des faits et planqué ça sous le tapis. Il accuse également la police de racisme et de pratiquer le profilage racial.
Le président américain Donald Trump a déclaré que la mort de George Floyd est une « tragédie » qui « n’aurait jamais du se passer ». Il a également condamné les émeutes : « La mémoire de Floyd est déshonorée par les émeutiers, les pillards, les anarchistes » tout en accusant « les antifas et autres groupes d’extrême-gauche de terroriser les innocents, détruire des emplois, de nuire aux entreprises et d’incendier des bâtiments ».
Le maire de Minneapolis Jacob Frey a déclaré le 26 mai qu’être noir aux États-Unis ne devrait pas être une condamnation à mort.

« J’ai un cœur brisé et profondément affligé lorsque je vois et lis que la vie d’un autre homme noir a été injustement brisée », a déclaré Marshal Ausberry, président de la National African American Fellowship de la Southern Baptist Convention.

« Vous ne pouvez pas parler à un jeune afro-américain, en particulier un homme, qui n’aura pas d’histoire à vous raconter sur ses interactions avec la police », a déclaré à USA Today Hans Lee, pasteur de Calvary Lutheran Church située près du lieu d’arrestation de Floyd.

Clarence Hill, pasteur de Calvary Baptist Church à Oklahoma City, a déclaré à FOX 25 : « Si nous réagissons simplement après ce drame et que nous ne fassions rien entre les tragédies, alors nous ne faisons pas ce qu’il faut pour voir le changement. »

Nick Hall, fondateur de PULSE, basé à Minneapolis et animateur de la série « Bible Quarantine » de Fox Nation, a fait la déclaration suivante :

« S’il vous plaît, priez pour Minneapolis. Notre ville souffre après la mort injuste de George Floyd, et beaucoup font monter leur colère dans les rues de manière destructrice et causant encore plus de mal à ceux qui ont peur et sont bouleversés, discriminés et marginalisés depuis trop longtemps.
En tant qu’homme blanc, je ne comprendrai jamais ce que c’est que d’être suivi dans un magasin ou d’avoir peur que mes proches soient maltraités à cause de la couleur de leur peau. Mais cela ne signifie pas que je ne peux pas parler, prier, donnez un coup de main et faire tout ce que je peux pour œuvrer pour la justice, l’unité, l’équité et la paix.  »
Carl Lentz, pasteur de l’église Hillsong à New York, a déclaré en partie : « Quelqu’un m’a dit aujourd’hui que l’Amérique est à un point de rupture. Au contraire, je pense que nous sommes à un point de percée.  »

Le pasteur de l’église baptiste de Prestonwood, Jack Graham, a déclaré que le silence n’était pas une option.

« Nous ne pouvons pas ignorer la mort tragique de George Floyd. « , a tweeté Graham. « Nous condamnons la haine sous toutes ses formes et nous nous unissons pour mettre fin à l’injustice pour l’amour de Dieu. »

Manifestations et émeutes

Dès le lendemain de la mort de George Floyd, plusieurs milliers de personnes se rassemblent à Minneapolis, appelant à ce que la police cesse de tuer des Noirs et réclamant justice. Suivez les manifestations sur notre dossier ici.

Les commentaires sont fermés.

Soutenez la création d’un service d’étude biblique en ligne

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter