Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?
Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Etats-Unis: Premières auditions devant la commission sur l’assaut du Capitole

Faire un don au Journal Chrétien

Quatre officiers de police ont témoigné mardi de leurs difficultés à protéger le Capitole le 6 janvier face à une foule de partisans du président américain de l’époque, Donald Trump, décrivant à des parlementaires comment ils ont été frappés et victimes d’insultes racistes, et ont cru qu’ils allaient mourir.

Souvent en larmes, les policiers ont qualifié de « terroristes » les émeutiers du Capitole, décrivant l’attaque comme une « tentative de coup d’Etat ».

Au cours d’une audience de trois heures et demie devant une commission de la Chambre des représentants, ils ont aussi critiqué les parlementaires républicains qui ont minimisé les incidents.

« J’ai l’impression d’être revenu de l’enfer pour protéger les personnes présentes dans cette salle », a dit l’un des policiers auditionnés, Michael Fanone, en référence aux élus du Congrès. « L’indifférence affichée à l’égard de mes collègues est honteuse », a-t-il ajouté, tapant du poing sur la table.

Il s’agissait des premières auditions menées par la commission spéciale mise sur pied par la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, pour enquêter sur les troubles du 6 janvier dans la capitale fédérale Washington lors desquels cinq personnes, dont un policier, ont trouvé la mort.

Plus de 535 personnes ont été inculpées depuis lors, tandis que le républicain Donald Trump avait été visé par une seconde procédure en destitution pour « incitation à l’insurrection » juste avant son départ de la Maison blanche, où lui a succédé le démocrate Joe Biden.

Le président de la commission, Bennie Thompson, et l’élue républicaine Liz Cheney ont souligné la nécessité d’une enquête approfondie et prévenant contre le risque de laxisme face aux troubles, alors que les alliés de Donald Trump ont tenté de minimiser les incidents et dénoncé des motivations politiques du camp démocrate.

Les policiers entendus dans la journée ont raconté dans des détails jusqu’alors inconnus du public la teneur de cette journée inédite depuis plus de deux siècles au Capitole, où des centaines de partisans de Donald Trump ont cherché à empêcher la certification par le Congrès de la victoire électorale de Joe Biden.

Michael Fanone a raconté comment il a été saisi de force par des émeutiers, violenté, et « électrocuté encore et encore et encore avec un taser ».

Au cours de l’attaque, a-t-il ajouté devant les neuf membres de la commission, un émeutier a dit qu’il comptait le « tuer avec sa propre arme ». Fanone a ensuite perdu connaissance. Les médecins lui ont dit par la suite qu’il avait été victime d’une crise cardiaque.

Cette commission a été créée après que les républicains du Sénat ont bloqué la mise en place d’une commission indépendante pour enquêter sur l’assaut du 6 janvier.

(Reportage Richard Cowan et Sarah N. Lynch, avec David Morgan; version française Jean Terzian, édité par Sophie Louet)

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter