Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Donald Trump, positif au covid-19 !

Le président américain vient d’être hospitalisé après avoir été révélé positif au coronavirus. Une nouvelle qui fait tâche à quelques semaines seulement de l’élection présidentielle…

« Ce soir, la First Lady et moi avons été testés positifs au Covid-19. Nous allons immédiatement commencer notre quarantaine et notre processus de rétablissement ENSEMBLE ». C’est par ce tweet posté jeudi soir, que le président Donald Trump a annoncé avoir été testé positif au coronavirus.

La nouvelle a immédiatement fait l’effet d’une bombe aux États-Unis, surtout que l’élection présidentielle est programmée pour le 3 novembre prochain (et que son report ne peut se faire que par le Congrès et en plus selon des conditions très particulières).

Dans la foulée, son épouse, Melania Trump, a elle aussi fait une publication dans laquelle elle annonçait avoir suspendu tous ses engagements immédiats, en promettant de se sentir bien et de sortir bientôt de cette mauvaise passe. La Première Dame a même assuré que son champion de mari poursuivrait normalement ses fonctions, et que cette contamination deviendrait vite un mauvais souvenir.

Sauf que le lendemain, Donald Trump a dû être hospitalisé en toute urgence, « par abondance de précaution » affirme la Maison Blanche. Il a été transporté par hélicoptère présidentiel pour l’hôpital militaire Walter Reed de Washington, où il y passera plusieurs jours. Il bénéficiera notamment d’une observation minutieuse de la part des médecins, mais aussi d’un traitement expérimental développé par la société Regeneron : « Son système immunitaire est dans une course contre le virus et si le virus gagne, il y aura des conséquences désastreuses », affirme le PDG de cette compagnie.

Même s’il toujours montré condescendant vis-à-vis de cette maladie, Donald Trump fait partie de la population à risque concernant ce virus : il est âgé de 74 ans et il est cliniquement obèse. Sa contamination est la conséquence d’une négligence assumée, puisque depuis le début de cette épidémie mondiale, le président américain s’est toujours revendiqué contre le port du masque et contre la distanciation sociale. Il a même créé la polémique en déclarant que les 208 000 morts déjà enregistrés aux USA pour cause de covid, c’était parce qu’il avait fait du « bon boulot ».

Cette hospitalisation pose aussi le problème de la future élection présidentielle prévue pour le 3 novembre. Les bulletins Trump-Pence et Biden-Harris ont déjà été imprimés et d’ailleurs les votes ont déjà débuté dans certains Etats. La campagne du président sortant est fortement perturbée, même si son camp affirme maintenir sa participation pour le second débat prévu le 15 octobre.

Et en cas d’incapacité avérée, quid ? La question de cette élection en cas de décès d’un candidat hante les esprits des Américains, car ce cas de figure serait exceptionnel et il apporterait des bouleversements et une situation inédits.

Mais nous n’en sommes pas encore là, puisque le locataire de la Maison Blanche a déjà posté une vidéo sur Twitter avant d’entrer à l’hôpital, et dans laquelle il affirmait se sentir très bien.

Du moins pour l’instant…

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

[email protected]

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter