Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Je fais un don

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Canada : Justin Trudeau à la tête d’un gouvernement minoritaire

OTTAWA (Reuters) – Le Premier ministre canadien Justin Trudeau pourra diriger le prochain gouvernement mais n’aura pas de majorité au Parlement, montrent les résultats des élections législatives de lundi.

Au terme d’une campagne ébranlée par des scandales, les libéraux de Justin Trudeau ont remporté 33,1% des suffrages exprimés et sont en tête dans 157 des 338 circonscriptions du pays, selon les résultats encore provisoires de la commission électorale canadienne.

Justin Trudeau avait besoin de 170 sièges pour atteindre la majorité absolue à la Chambre des communes, qu’il avait obtenue lors de son arrivée au pouvoir en 2015 (184 élus).

Il devra s’appuyer cette fois sur le soutien du Nouveau parti démocratique (NPD, gauche) pour faire adopter des lois.

« Vous l’avez fait, mes amis. Félicitations ! » a lancé le chef du gouvernement sortant à ses partisans mardi aux premières heures à Montréal, alors que ses principaux adversaires concédaient leur défaite.

Même si ses résultats sont décevants, avec 15,9% des voix et 24 élus probables contre 44 dans la précédente législature, le NPD devrait exercer une forte influence sur le prochain gouvernement.

Le chef de file du NPD, Jagmeet Singh, a téléphoné à Justin Trudeau pour lui dire que son parti veillerait à « s’assurer que nous répondrons aux priorités des Canadiens ».

Les derniers sondages publiés avant le scrutin donnaient la formation de Trudeau au coude à coude avec les conservateurs, menés par Andrew Scheer.

Ces derniers sont en tête dans 121 circonscriptions. Mais avec plus de 6,12 millions de suffrages contre 5,87 millions aux Libéraux, ils devancent d’un peu plus d’un point les libéraux en nombre de voix (34,4% contre 33,1%).

« Aujourd’hui, nous les avons prévenus. Le leadership (de Trudeau) est abîmé et son gouvernement prendra fin prochainement. Au moment venu, nous serons prêts et nous gagnerons », a déclaré Andrew Scheer lors d’un meeting à Regina, dans le Saskatchewan.

Au Canada, les gouvernements minoritaires durent rarement plus de deux ans et demi.

La campagne de Justin Trudeau, 47 ans, champion proclamé de la diversité, a été ébranlée le mois dernier par la parution d’un cliché datant de 2001 sur lequel l’actuel Premier ministre apparaît grimé en noir (« blackface »).

Au Québec, le Bloc québécois a réussi une percée. Il pointe en tête dans 32 circonscriptions, un score trois fois supérieur à celui du dernier scrutin en 2015, et récolte 7,7% des suffrages au niveau national.

Les Verts, qui ont dénoncé l’action insuffisante de Trudeau contre le dérèglement climatique, ont également progressé lundi. Ils devraient obtenir 6,5% des voix et 3 élus.

(David Ljunggren et Kelsey Johnson; Arthur Connan et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

A lire aussi:

Justin Trudeau

Soutenir le journal Chrétien

A travers le monde, vous êtes des milliers à lire le Journal Chrétien quotidiennement, pour y retrouver quelque chose d’unique: une actualité, une dépêche, un témoignage, une méditation, une étude biblique ou d’autres ressources bibliques gratuites. C’est pourquoi il est si important que ce média chrétien demeure un service quotidien, gratuit et sans publicité. Cependant, un journalisme de qualité a un coût. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au coeur de l’univers digital, votre soutien financier ponctuel ou régulier demeure indispensable. Je fais un don.

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%

Laisser un commentaire

Soutenez Bible audio

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter