Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Revue de la presse de Tunisie du 4 décembre 2019

TUNISIE NUMÉRIQUE
Sfax : Un ferry assurant la navette Sfax- Kerkennah bloqué en haute mer en raison de visibilité nulle à cause du brouillard
Les autorités régionales et les services du ministère des transports, ont confirmé qu’un ferry assurant la navette Sfax – Kerkennah, qui avait appareillé de Sfax, depuis mardi 14H00 était bloqué en rade du port de Sidi Youssef jusqu’à tardivement dans la soirée (vers minuit) avec 200 passagers et 50 voitures, à bord en raison d’une visibilité réduite, empêchant toute navigation, à cause du brouillard.
– – –
LA PRESSE
Incendie dans l’ancienne oasis de Tozeur maîtrisé
Les unités de la protection civile à Tozeur ont réussi à circonscrire un incendie qui s’est déclaré dans une partie de l’ancienne oasis près d’un espace touristique, a indiqué une source de la direction régionale de la protection civile à Tozeur.
Les dégâts provoqués par l’incendie, dont les causes demeurent encore inconnues, sont légers où seulement une dizaine de palmiers ont été détruits sur une superficie de 30m2, a précisé la même source.
– – –
KAWARJI
BALLON D’OR 2019 : POUR QUI A VOTÉ LA TUNISIE ?
Le magazine France Football a communiqué le détail des votes par pays pour la désignation du Ballon d’Or 2019.
Le vote tunisien a été le suivant :
1-Lionel Messi ; 2- Virgil Van Dijk ; 3- Cristiano Ronaldo ; 4- Mohamed Salah et 5- Riyad Mahrez
– – –
AFRICAN MANAGER
Adoption du projet de Loi de finances complémentaire 2019
L’assemblée des représentants du peuple a adopté tard dans la soirée de mardi mercredi, le projet de Loi de finances complémentaire 2019, avec 109 voix pour, 19 voix contre et 5 abstentions, après deux interruptions pour que les groupes parlementaires se concertent et des batailles verbales virulentes.
Répondant aux interventions des députés, lors de la plénière consacrée, aujourd’hui, au projet de Loi de Finances complémentaire pour l’année 2019, le ministre des Finances, Mohamed Ridha Chalghoum a considéré, qu’on ne peut pas comparer la pression fiscale enregistrée en Tunisie, avec celle d’autres pays africains, qui n’englobe pas les systèmes de protection sociale et de santé.
Chalghoum a appelé à relativiser les chiffres et à les mettre dans leur contexte, expliquant que la pression fiscale en Tunisie est élevée (dépasse les 31%), parce qu’elle couvre les systèmes de protection sociale et de santé, mais qu’elle ne dépasse pas les 25% en réalité.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter