Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Nouveau: Vous pouvez suivre le Journal Chrétien à partir de l'application Google Actualités sur votre appareil Android ou iOS, en vous connectant avec votre compte Google. Afin d'ajouter le Journal Chrétien dans vos favoris, cliquez ici.

Election présidentielle au Togo: L’Eglise catholique écartée de l’observation du scrutin

3,6 millions de Togolais sont appelés à élire le Président de la République ce samedi, 22 février 2020. 7 candidats sont en lice dont le Président sortant et un ancien Premier Ministre. Le Conseil épiscopale de l’Eglise catholique ainsi qu’une partie de la société civile, pour leur part, n’ont pas reçu d’accréditation pour déployer leurs observateurs sur le terrain.

Après les échéances de 2005, 2010 et 2015, le peuple togolais est à nouveau appelé aux urnes pour départager le Président sortant, Faure Essozimna Gnassingbé et 6 autres prétendants à la fonction suprême. Parmi les autres candidats, les plus en vue sont sans doute, Jean-Pierre Fabre et Agbéyomé Kodjo. Le premier est un ténor de l’opposition qui a déjà été candidat à l’élection présidentielle en 2010 et 2015. Le second, quant à lui, a été ancien Premier Ministre entre 2000 et 2002 et ancien Président de l’Assemblée nationale de 1999 à 2000.

Les électeurs font la queue pour voter pour l’élection présidentielle dans un lycée de Lomé, au Togo, le 22 février 2020. (Xinhua/Xiao Jiuyang)

Comme en 2010 et 2015, cette présidentielle togolaise est désavouée par l’opposition dont une partie a appelé au boycott du scrutin. Par ailleurs, elle est marquée par un problème d’accréditation. En effet, celle-ci est refusée à une plateforme d’une soixantaine d’organisations de la société civile ainsi qu’au Conseil épiscopale de l’Eglise catholique. En ce qui concerne le cas du Conseil épiscopale, certains observateurs y voient un rapport avec le soutien accordé par l’Archevêque émérite de Lomé, Monseigneur Nicodème Anani Barrigah-Benissan, au candidat de l’opposition, Agbéyomé Kodjo.

Pour mémoire, après avoir assuré l’intérim de son père décédé, du 7 au 25 février 2005, Faure Gnassingbé est élu Président de la République du Togo en mai 2005. Il est réélu en 2010 et 2015, conférant aujourd’hui à la famille Gnassingbé une longévité de 53 ans au pouvoir.

Le Togo est un ancien protectorat allemand, partagé entre la Grande Bretagne et la France après la Première Guerre mondiale, puis placé sous mandat français. Indépendant le 27 avril 1960, il est l’un des plus petits pays d’Afrique de l’Ouest, situé entre le Burkina Faso, le Ghana et le Bénin, avec 50 km de côte sur le golfe de Guinée. Avec une population d’environ 8,18 millions d’habitants en 2019, le Togo a une superficie de 56 785 km² et s’étend sur 700 kilomètres du nord au sud et 150 kilomètres de l’est à l’ouest dans sa partie la plus large.

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter