Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

N’Djaména placée en quarantaine face à la propagation du Covid-19

Partager sur:

A partir du 8 mai 2020, la ville de N’Djaména, capitale d’Etat du Tchad et siège de la quasi-totalité des institutions administratives et économiques du pays, sera placée en quarantaine pour une période de 14 jours. Cette mesure, plus ou moins attendue par les Tchadiens, s’explique par le fait que cette ville apparaît comme l’épicentre du nouveau coronavirus au niveau national.

Sur les 253 cas de Covid-19 officiellement enregistrés au Tchad en sept semaines, avec 27 décès et 50 malades guéris, l’écrasante majorité se trouve à N’Djaména. C’est ainsi que par un arrêté interministériel, le Ministre en charge de la Défense nationale et de la Sécurité publique et son collègue des Infrastructures et des transports, ont pris la décision d’isoler la capitale tchadienne du reste du pays. Les deux ministres ont précisé que cette mesure radicale est prise après avis du Comité scientifique pour la riposte contre le Covid-19.

Selon les termes de l’arrêté interministériel, « les entrées et sorties de personnes dans la ville de N’Djaména sont interdites pour une durée de deux semaines, renouvelable à compter du 8 mai 2020 ». Cette mise en quarantaine s’étend également à tous les chefs-lieux des provinces du pays avec un accent particulier sur celles où l’Etat tchadien a instauré un couvre-feu depuis le 2 avril 2020.

Cette décision s’inscrit dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire institué au Tchad. Elle complète plusieurs autres mesures dont les plus récentes sont l’interdiction de funérailles et places mortuaires, l’interdiction d’organisation de cérémonies et la limitation des visites familiales à deux personnes. La dernière mesure en date est le port obligatoire de masque à partir du 7 mai 2020. Une décision prise, puis annulée avant d’être prise à nouveau après un approvisionnement des pharmacies en masques grand public.

Il convient de relever que plusieurs voix se sont levées ces derniers jours au Tchad pour réclamer la mise en quarantaine de N’Djaména face au nombre de plus en plus élevé de cas qui y sont enregistrés. Toujours est-il que le Tchad prend cette décision à un moment où certains pays, dont ceux d’Afrique subsaharienne, commencent à desserrer l’étau des mesures relatives au Covid-19. Par exemple, le Rwanda a entamé un déconfinement partiel à partir du 4 mai. A la même date, le Nigeria a amorcé un déconfinement progressif et partiel à Abuja et Lagos. Et le Cameroun a annoncé la rentrée des classes au 1er juin.

 Yamingué Bétinbaye, 

Docteur en géographie

Vous appréciez nos publications? Soutenez-nous !

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre notre mission. Pour plus d’information, cliquez ici.

Téléchargez nos deux applications

– L’APPLICATION BIBLE.AUDIO

Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

– L’APPLICATION JOURNAL CHRÉTIEN

Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

NB. Si vous résidez en France, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%.

Les commentaires sont fermés.

Adhérez au Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Adhérez à nos publications...

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter