Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

L’Eglise catholique ne rouvrira pas ses lieux de culte le 25 juin 2020

Partager sur:

Bien que les autorités tchadiennes aient annoncé la levée partielle de la mesure de fermeture des lieux de culte à partir du 25 juin 2020, les églises et chapelles catholiques du pays resteront fermées jusqu’à la mi-juillet au moins.

Dans une adresse faite 48 heures avant l’échéance du 25 juin, l’Archevêque de N’Djaména et président de la Conférence épiscopale du Tchad, Mgr Edmond Djitangar Gotbé, a informé que les lieux de culte de l’Eglise catholique continueront à rester fermés en dépit de la décision gouvernementale. « Nous envisageons cette réouverture pour la mi-juillet » parce que « nous avons besoin de temps avant de rouvrir nos églises et chapelles », a-t-il déclaré.

Pour le chef de l’Eglise catholique au Tchad, les évêques ont « décidé de se concerter, de réfléchir et de prier ensemble avant de décider d’une date réaliste pour la reprise des célébrations eucharistiques et de donner des orientations claires qui peuvent aider à la fois [leurs] communautés chrétiennes des villes et des villages ».

En effet, une panoplie de mesures sont régulièrement prises depuis le 16 mars 2020 par les pouvoirs publics tchadiens afin de contrer la propagation de la Covid-19 sur le territoire national. Et la conférence épiscopale du Tchad estime que « toutes ces mesures préventives ne sont pas faciles à appliquer et à maintenir, surtout que [les assemblées chrétiennes catholiques] sont généralement très nombreuses et [leurs] célébrations animées et mouvementées. »

L’Archevêque de N’Djaména a convoqué une rhétorique officielle pour justifier la position de l’Eglise catholique. « Notre souci majeur est de tout faire pour que nos célébrations eucharistiques ne deviennent pas une source de contamination massive pour les fidèles, et partant, pour ceux et celles qui vivent avec nous », a-t-il signifié. Il a expliqué que la réouverture des lieux de culte ne peut se faire sans une sensibilisation des fidèles. Elle est aussi liée à une mobilisation des ressources pour soutenir l’observation des mesures comme le lavage des mains, le port obligatoire de masque, la désinfection régulière des lieux de culte, etc.

Au cours de sa sortie médiatique, Mgr Edmond Djitangar Gotbé n’a pas manqué de remercier le Chef de l’Etat tchadien « pour sa sollicitude vis-à-vis des différentes confessions religieuses ». Il l’a aussi assuré de leur prière et leur « disponibilité à contribuer à limiter les conséquences sociales de cette pandémie du Covid-19 » dans la limite des moyens disponibles.

Yamingué Bétinbaye, 

Docteur en géographie

Vous appréciez nos publications? Soutenez-nous !

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre notre mission. Pour plus d’information, cliquez ici.

Téléchargez nos deux applications

– L’APPLICATION BIBLE.AUDIO

Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

– L’APPLICATION JOURNAL CHRÉTIEN

Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

NB. Si vous résidez en France, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%.

Les commentaires sont fermés.

Adhérez au Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Adhérez à nos publications...

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter