Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le Tchad célèbre 60 ans d’indépendance et Idriss Déby accède à la dignité de maréchal

Le Tchad fait partie des 17 Etats africains ayant accédé à la souveraineté internationale en août 1960. La commémoration des 60 ans d’indépendance du pays, le 11 août 2020, coïncide avec la célébration de l’élévation du Président tchadien à la dignité de maréchal.

La commémoration des 60 ans d’indépendance du Tchad est réduite à son strict minimum. A cause de la Covid-19, a-t-on justifié. Une poignée d’officiels se sont retrouvés à la Place de la Nation de N’Djaména, autour du Président Idriss Déby Itno, pour une cérémonie de prise d’armes. Quelques curieux et groupes folkloriques de partis politiques se sont également joints à la fête.

Aucun bilan officiel des 60 ans n’est esquissé. Néanmoins, sur une chaîne d’information occidentale, le Coordinateur national du Comité de suivi de l’appel à la paix et à la réconciliation, Abderrahmane Ali Gossoumian, fait son analyse de la situation. Selon ce responsable de la société civile, « sur les 60 années d’indépendance, 45 ont été passées dans la guerre. Les Tchadiens n’ont pas pu mettre en place un Etat dans lequel chacun pourrait s’investir pour le développement, et très vite, on a vu des coups d’Etat passer. Très vite on a vu une personnalisation du pouvoir et on a vu une sorte de démocrature où on voit plutôt une politique partisane. »

Mais l’événement qui aura marqué le Tchad ce 11 août 2020, est n’en point douter, l’élévation du président Déby à la dignité de maréchal du Tchad. La décision a, en effet, été prise par une résolution de la Représentation nationale du 26 juin 2020 et avalisée par un décret. Pour l’occasion, l’Exécutif tchadien et l’Assemblée nationale ont mis les petits plats dans les grands.

Le président Déby, qui confie avoir décliné quatre propositions similaires, affirme l’avoir finalement accepté « pour honorer le sacrifice de ces hommes et femmes qui ont permis que le Tchad vive aujourd’hui en paix. » « Je porte ces attributs de maréchal pour eux tous, les morts comme les vivants, les actifs comme les retraités, les jeunes comme les moins jeunes », a-t-il déclaré.

Le désormais maréchal du Tchad a rappelé à ses concitoyens que « la liberté n’est pas le désordre, (..) l’anarchie est l’antithèse de la démocratie, la justice n’est pas l’impunité ». Il a aussi admis avec une pointe de regret que « l’impunité, nous en connaissons tous les jours ». Idriss Déby n’a pas manqué d’exhorter les Tchadiens à combattre les maux qui retardent le développement du pays et sapent l’entente nationale. Des maux qui s’appellent « la dilapidation des biens publics, la corruption, la gabegie, le clientélisme et la concussion. »

Yamingué Bétinbaye, 

Docteur en géographie

Recevez un message biblique par jour

L’équipe du Journal Chrétien envoie un message biblique chaque matin pour vous aider à bien démarrer la journée. Ces messages vous sont proposés en partenariat avec l’application de ressources bibliques Bible.audio à télécharger ici.

Nos applications chrétiennes

Grâce à vos dons, nous avons développé les applications du Journal Chrétien et de la plateforme d’étude biblique Bible.audio dont les frais d’hébergement et de fonctionnement  dépendent de votre générosité.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter

Soutenez le projet Bible.audio du Journal Chrétien

Grâce à la générosité d’une poignée de chrétiens, le site et l’application Bible.audio du Journal Chrétien ont pu voir le jour.
Mais le développement, l’hébergement et la diffusion de ces ressources bibliques a un coût non négligeable qui nécessite votre contribution financière, aussi petite soit-elle.

Je fais un don pour Bible.audio