Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Covid-19 : une inquiétante contamination du personnel soignant au Tchad

Partager sur:

Sur les 117 cas confirmés de coronavirus enregistrés au Tchad depuis le 19 mars dernier, l’on dénombre une trentaine de personnes soignantes à la date du 5 mai 2020. Avec près d’un cas confirmé de Covid-19 sur trois, le personnel soignant apparaît comme la catégorie sociale la plus vulnérable. Pourtant, c’est sur lui que pèse l’espoir de vaincre cette maladie. Un paradoxe qui interroge et inquiète.

L’alerte était lancé sur les réseaux sociaux le 2 mai 2020 par un médecin de la principale formation sanitaire de la capitale tchadienne, l’Hôpital général de référence nationale de N’Djaména. Déplorant le fait que le personnel de cet hôpital ne soit pas protégé, il signalait alors une « flambée de contamination » touchant « deux infirmiers et un médecin des urgences, cinq étudiants en médecine, un cadre de réanimation, sept laborantins, 8 infirmiers en cardiologie et un responsable des soins ».

Cette annonce était d’autant plus glaçante qu’elle faisait état de 25 cas de Covid-19 dans les rangs du personnel soignant en un jour, à une date où l’ensemble du Tchad comptait un effectif cumulé de 73 cas confirmés en six semaines. Sans que cette information ne soit formellement confirmée ou infirmée, le ministère tchadien de la Santé publique a annoncé dans la même journée du 2 mai 2020, 44 nouveaux cas confirmés de coronavirus.

La confirmation de cette vague de contamination des membres du corps soignant est plutôt venue de l’Ordre National des Médecins du Tchad. Dans un communiqué de presse, il a informé que « plus d’une trentaine de personnes soignantes sont tombées malades de Covid-19, avec même déjà de cas de décès ». Son Président, Dr Mbaïndiguim Dionadji, ne comprend pas « pourquoi l’équipement de protection du personnel soignant tarde toujours à venir » alors que l’on soutient « dans la haute sphère de l’Etat que la protection du personnel soignant est une priorité des priorités ».

En effet, le Tchad s’est doté d’un plan de contingence pour organiser la riposte contre la pandémie du Covid-19. Une Cellule de veille et de sécurité sanitaire est créée dans la foulée et l’état d’urgence sanitaire est déclarée dans le pays. Le Tchad a également procédé au recrutement d’un millier d’agents de santé pour renforcer son système sanitaire, quand bien même, leurs profils demeurent sujet à débat.

Et en lien direct avec la question de la vulnérabilité du personnel soignant face au Covid-19, le Ministre de la Santé publique, Pr Mahamoud Youssouf, a plaidé pour que les patients ne soient pas envoyés dans les hôpitaux privés. « Ils n’ont pas les compétences pour le moment. S’ils partent là-bas, ils contamineront le personnel de la santé », a-t-il déclaré à l’Assemblée Nationale, le 4 mai 2020.

L’Ordre National des Médecins, pour sa part, a recommandé que « les personnels soignants soient réellement formés en grand nombre dans tout le Tchad, équipés et motivés d’une manière équitable et juste ». Il a demandé aussi que pour la prise en charge thérapeutique, « on laisse les médecins cliniciens faire leur travail avec le protocole validé par le Conseil scientifique ».

Dans ce contexte de vulnérabilité affichée du corps soignant, qui s’ajoute à un système sanitaire déjà fragile, cette divergence de posture entre les autorités sanitaires et l’Ordre National des Médecins risque de desservir une lutte franche contre le coronavirus au niveau national. Surtout que, comme l’a rappelé le Président de l’Ordre National des Médecins, « le Tchad n’a pas la capacité de subir une longue pandémie, donc il faut agir rapidement ».

Yamingué Bétinbaye, 

Docteur en géographie 

Vous appréciez nos publications? Soutenez-nous !

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre notre mission. Pour plus d’information, cliquez ici.

Téléchargez nos deux applications

– L’APPLICATION BIBLE.AUDIO

Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

– L’APPLICATION JOURNAL CHRÉTIEN

Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

NB. Si vous résidez en France, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%.

Les commentaires sont fermés.

Adhérez au Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Adhérez à nos publications...

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter