Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Huit responsables chrétiens acquittés au Soudan

Partager sur:

Un tribunal soudanais a acquitté huit dirigeants chrétiens accusés d’avoir occupé illégalement les bâtiments de leur église.
Enfin acquittés après trois longues années de procédures juridiques au Soudan! Huit dirigeants de l’Église Soudanaise du Christ (ESC) ont été déclarés non coupables des accusations portées contre eux.

Les faits se sont déroulés le 23 octobre, au tribunal pénal d’Omdurman, près de la capitale, Khartoum. C’est un signe supplémentaire de l’ouverture politique que connaît ce pays d’Afrique situé au Sud de l’Égypte.

Des nouvelles positives

Le nouveau gouvernement semble montrer son intention de remédier aux violations de la liberté de religion commises par le régime précédent:
En septembre, le gouvernement a annoncé sa volonté de supprimer l’islam en tant que religion d’État.
En août, les incendiaires présumés d’une église de l’ESC à Khartoum ont été poursuivis. Ils devront comparaitre devant un tribunal. C’est la première fois au Soudan que quelqu’un est accusé devant la justice d’avoir brûlé ou endommagé un bâtiment d’église.

Les chrétiens persécutés du Soudan réalisent que les choses semblent changer et ils se réjouissent de ces nouvelles positives. Ils nous rappellent cependant de continuer à prier pour leurs frères et sœurs convertis de l’islam, qui font face à une opposition intense de la part de leur famille. Les mentalités changent moins vite que les réformes.

Arrêtés en août 2017

Ces huit responsables, dont le président de l’ESC, Ayoub Telyan, avaient été arrêtés en août 2017 après avoir refusé de remettre les propriétés et le contrôle administratif des églises à un comité gouvernemental illégalement établi. Rejetée en août 2018, l’affaire a pris une mauvaise tournure lorsqu’elle a fait l’objet d’un appel et qu’elle a été réouverte en tant qu’affaire pénale par la Cour suprême du Soudan en octobre 2019. Les accusations comprenaient «l’intrusion criminelle et la possession illégale des propriétés de l’Église Soudanaise du Christ».

Ces propriétés ont donc été confisquées, dans la logique d’une campagne contre les chrétiens menée par le gouvernement de l’ancien président Omar al-Bashir. Cette campagne comprenait la destruction des églises, ainsi que des arrestations et des poursuites judiciaires contre leurs dirigeants. Or, le président Omar al-Bashir a été évincé en avril 2019 sous la pression d’un soulèvement populaire et remplacé par un gouvernement intérimaire.

Sujets de prière :

– Remercions Dieu pour ces responsables chrétiens acquittés après cette longue épreuve
– Prions pour que le nouveau gouvernement fasse reculer la discrimination envers les chrétiens
– Prions pour que Dieu donne à l’Église du Soudan une nouvelle vision pour l’avenir

Copyright © Portes Ouvertes. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cet article (texte, photos, logos, vidéos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Portes Ouvertes. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit.

Vous appréciez nos publications? Soutenez-nous !

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre notre mission. Pour plus d’information, cliquez ici.

Les commentaires sont fermés.

Adhérez au Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Adhérez à nos publications...

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter